Photo de Michèle Striffler

Expérimentation : Michèle Striffler agit pour les animaux détenus dans les laboratoires

17.4/20

Agir !

Félicitez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Michèle Striffler ?

Prises de position de Michèle Striffler classées par thème :

Prises de position concernant l'expérimentation animale (5 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 17 octobre 2015 - Communication officielle → Partielle

La Commission condition animale de l'UDI manifeste à Niedershausbergen contre le commerce de primates et pour la fin de l'expérimentation animale

La commission de l'UDI en charge de la condition animale, représentée par Michèle Striffler, secrétaire nationale de l'UDI en charge de la condition animale, et par plusieurs de ses membres, participeront à la manifestation du 17 octobre 2015 devant le centre de primatologie de Niedershausbergen pour demander la fin du commerce de primates et la fin de l'expérimentation animale.
(post Facebook de la Commission de l'UDI en charge de la condition animale)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 21 mai 2014 - Manifeste → Européenne

Pétition de soutien à l'Initiative citoyenne européenne "Stop Vivisection "

Ces candidats aux élections européennes 2014 demandent instamment à la Commission européenne d'abroger la directive 2010/63/UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques et de présenter à la place une nouvelle proposition de directive visant à mettre fin à l’expérimentation animale et de rendre obligatoire, pour la recherche biomédicale et toxicologique, l’utilisation de données pertinentes pour l’espèce humaine.

AEI : tous les candidats dans toutes les circonscriptions
EELV : Jadot Yannick (Ouest), Grèze Catherine (Sud-est), Heusquin Clarisse (Massif central), Rivasi Michèle (Sud est), Ouvrie Chantal (Nord-Ouest)
Force vie : de Blic Marie (Ouest)
Parti Fédéraliste Européen : d’Andlau-Hombourg Christian (Est), Feo Hélène (île de France), Surveillant Roseline (Outre-Mer), Malegarie Alain (Sud-est)
Parti pour la décroissance : Brulavoine Thierry (Est), Sarramagnan Pierre (Est)
Régions et Peuples Solidaires : Alfonsi François (Sud-est)
UDI : Striffler Michèle (Grand est)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Animaux de compagnie

Droit animal

Élevage

Expérimentation

le 27 février 2014 - Manifeste → Européenne

"Engagement pour le bien-être animal" de l'Eurogroup For Animals

Ces eurodéputés et candidats ont signé l'« engagement pour le bien-être animal ».

Eurogroup For Animals propose aux candidats pour les élections européennes de 2014 de signer un engagement sur différents thèmes liés aux animaux, ceci dans le cadre de sa campagne "Putting Animal Welfare At The Heart Of The European Elections 2014".

A noter que les signataires Corinne Lepage, Jean-Marie Cavada et Françoise Grossetête avaient notamment voté contre limiter à huit heures le transport des animaux et contre donner la priorité aux méthodes alternatives à l'expérimentation animale.

Clip de présentation de cette campagne par la Fondation Brigitte Bardot :

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 26 juin 2013 - Source associative → Prise de position marquante → Européenne

Michèle Striffler participe à la présentation de l'initiative citoyenne européenne "Stop Vivisection" au Parlement européen

L’initiative citoyenne européenne "Stop Vivisection" a été présentée au Parlement européen le 26 juin 2013. L’événement a été organisé par les eurodéputés Sonia Alfano (ALDE), Jo Leinen (SD), Cristiana Muscardini (ECR) et Michèle Striffer (PPE).

Une initiative citoyenne européenne est plus qu'une pétition:
Si une initiative citoyenne européenne réunit un million de signatures d'au moins 7 pays de l'Union européenne, elle oblige la Commission européenne à examiner sérieusement les requêtes des citoyens. La Commission peut alors décider d'élaborer une proposition législative qui, pour avoir force de loi, devra être examinée puis adoptée par le législateur, soit en règle générale le Parlement européen et le Conseil, ou seulement le Conseil. "Stop Vivisection" a déjà réuni plus de 360 000 signatures !

Agir !

Félicitez-la