Notes par thème

Agit pour*
Penche pour*
Penche contre*
Agit contre*
*les animaux
 

← retour fiche générale
 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Nicolas Dupont-Aignan ?

Prises de position de Nicolas Dupont-Aignan classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (28 référencées)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Élevage Élevage

le 29 mars 2018 - Proposition de loi

Proposition de loi N° 828 visant à donner aux chevaux le statut d'animal de compagnie

Article unique

Au début de la sous-section du chapitre II du titre Ier du livre II du code rural et de la pêche maritime, il est inséré un article L. 212-9 A ainsi rédigé :

« Art. L. 212-9 A. – Le cheval est un animal de compagnie tel que défini par les dispositions du présent code à l’article L. 214-6. »

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 février 2018 - Proposition de loi

Proposition de loi n°654 visant à abolir l'élevage d'animaux pour leur fourrure

La création, l’agrandissement et la transmission des fermes à fourrure existantes sont interdits sur le territoire français à compter de la promulgation de la présente loi.
(article 1er de la proposition de loi)
Les « fermes » d’élevage européennes comptent pour 70 % de la production mondiale de visons et 63 % de renards. [...] La France s’honorerait en imitant ces pays [qui ont interdit l'élevage d'animaux pour leur fourrure. En effet, sous la pression des associations de protection animale, et notamment des reportages vidéos tournés dans certains abattoirs et fermes d’exploitations, l’opinion publique a considérablement évolué et admet de plus en plus difficilement que l’animal soit considéré comme un objet destiné au seul plaisir de l’homme, sans tenir compte de sa souffrance.
(extrait de l'Exposé des motifs)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 avril 2017 - Manifeste

Ces candidats à l'élection présidentielle refusent de soutenir l'interdiction de l'abattage des vaches gestantes

Les ambassadeurs citoyens de Changez 2017 ont rencontré :

  • Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l'élection présidentielle
  • Nathalie Arthaud, candidate à l'élection présidentielle
  • Benjamin Griveaux, porte parole d'Emmanuel Macron et Axelle Tessandier, déléguée nationale du mouvement En Marche.

Ces derniers n'ont pas accepté de signer la pétition.

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 01 : ces candidats à la présidentielle soutiennent l'interdiction de l'élevage en cage

1. Favoriser le plein-air et interdire les cages ainsi que les conditions d’élevage incompatibles avec les besoins des animaux.
(mesure n°1 du manifeste AnimalPolitique)

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 05 : ces candidats à la présidentielle soutiennent la mise en place d'alternatives végétales dans la restauration

5. Faire évoluer les politiques alimentaires et agricoles par une meilleure prise en compte des animaux et de leur bien-être (étiquetage des modes d’élevage et d’abattage, alternatives végétales, ...), conditionner la signature de traités de libre échange (TAFTA, CETA...) à l’adoption de clauses en faveur de la protection animale.
(mesure n°5 du manifeste AnimalPolitique)

Tweetez-le !
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 janvier 2017 - Programme

Nicolas Dupont-Aignan s'engage à fermer les élevages "produisant" de la fourrure

19. Stopper le massacre des animaux pour leur fourrure (fermer les fermes à fourrure).
(extrait des 20 mesures de Nicolas Dupont Aignan en faveur du bien-être animal)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Vote → Prise de position marquante

Souffrance des animaux dans les abattoirs : ces députés ne sont pas venus prendre part aux votes

En 5 ans de législature, la PPL n°4203 d'Olivier Falorni aura été la seule proposition de loi ayant pour objet la souffrance animale à être inscrite à l'ordre du jour. C'était donc pour tous les députés une occasion unique de débattre et voter sur un texte visant à réduire la souffrance des animaux. Pourtant 530 députés sur 577 n'ont pas saisi cette occasion.