Photo de Olivier Becht

Droit animal : Olivier Becht penche pour les animaux

14.4/20
Député - Haut-Rhin
Classement : 81ème/577 députés

Agir !

Encouragez-le

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Olivier Becht ?

Prises de position de Olivier Becht classées par thème :

Prises de position concernant le droit animal (4 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 septembre 2020 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi n°3321 visant à instaurer un permis de détention d'un animal de compagnie, un droit à l'objection de conscience pour l'expérimentation animale et à réprimer la zoopornographie

N° 3321

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 15 septembre 2020.

PROPOSITION DE LOI

relative à la prévention et à la lutte contre la souffrance et la maltraitance animale

,

(Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Dimitri HOUBRON, Vincent LEDOUX, Olivier BECHT, et les membres du groupe Agir ensemble (1),

Député.e.s.

____________________________________

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 22 novembre 2019 - Groupe d'études → Nationale

45 députés sont membres du groupe d'études Condition animale

Ce groupe rassemble des députés s'intéressant aux problématiques de l'éthique animale, il constitue un lieu de travail privilégié pour les députés souhaitant faire avancer la condition animale.
Si tous les députés n'y participent pas pour les mêmes raisons (voir leurs fiches individuelles respectives), la participation à ce groupe d'études est à encourager car elle est un des indicateurs de l'importance accordée à la question animale par nos institutions.
Patricia Gallerneau est restée engagée pour les animaux au sein de ce groupe d'étude jusqu'à la fin de son mandat : son engagement demeure enregistré sur cette prise de position.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 23 septembre 2018 - Manifeste → Nationale

Tribune de 87 députés appelant citoyens, société civile et responsables politiques à se rassembler pour améliorer la condition animale

La politique est l'art de rassembler. C'est aussi savoir renoncer à certains combats - parfois la mort dans l'âme - pour obtenir des accords, créer des majorités, et en gagner d'autres.
La condition animale n'échappera pas à cette méthode : il est impératif que les associations de protection, les citoyens et les députés sensibles à cette cause travaillent ensemble dans le même sens. (...)
Disons-le clairement : des pratiques de maltraitance animale vont persister dans notre pays, telles que le broyage vivant des poussins mâles par an ou la castration des porcelets sans anesthésie…

(extraits de la tribune)
Cette tribune fait suite à l'examen du projet de loi dit «EGalim» : plusieurs des députés signataires étaient absents lors des votes sur les amendements en faveur des animaux. Selon les amendements, des députés signataires ont parfois voté pour, se sont abstenus, voire voté contre l'amélioration de la condition animale.
Il appartient désormais aux signataires de cette tribune de s'engager à hauteur de l'enjeu qu'ils soulèvent pour que les attentes des citoyens en matière d'amélioration de la condition animale soient moins otages de l'influence des lobbies et des blocages gouvernementaux, aspects non abordés dans cette tribune.

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Olivier Becht→ Loïc Dombreval→ Samantha Cazebonne→ Yannick Kerlogot→ Michel Lauzzana→ Alice Thourot→ Anne-Laurence Petel→ Carole Bureau-Bonnard→ Luc Carvounas→ Annie Chapelier→ Éric Diard→ Fabien Gouttefarde→ Émilie Guerel→ Meyer Habib→ Yannick Haury→ Philippe Michel-Kleisbauer→ Matthieu Orphelin→ Barbara Pompili→ Laëtitia Romeiro Dias→ Laurianne Rossi→ Éric Straumann→ Laurence Vanceunebrock-Mialon→ Corinne Vignon→ Cédric Villani→ Jean-Marc Zulesi→ Fabien Matras→ Philippe Chalumeau→ Bruno Bilde→ Michèle Peyron→ Marine Brenier→ M'jid El Guerrab→ Erwan Balanant→ Dimitri Houbron→ Olivier Damaisin→ Catherine Osson→ Bruno Questel→ Fabienne Colboc→ Alexandra Valetta Ardisson→ Sébastien Nadot→ Laurent Furst→ François-Michel Lambert→ Stéphane Testé→ Stéphanie Kerbarh→ Laurent Garcia→ Josy Poueyto→ Vincent Ledoux→ Sarah El Haïry→ Bérangère Abba→ Jean-Michel Mis→ Jean-Pierre Cubertafon→ Xavier Paluszkiewicz→ Nicole Trisse→ Sébastien Leclerc→ Éric Alauzet→ Jean-Pierre Pont→ Nadia Ramassamy→ Didier Martin→ Sandra Marsaud→ Anissa Khedher→ Michel Castellani→ Jean-Philippe Ardouin→ Paul-André Colombani→ Jean-Louis Masson (1954)→ Michel Herbillon→ Nicolas Dupont-Aignan→ Yolaine de Courson→ Christophe Arend→ Béatrice Piron→ Béatrice Descamps→ Aude Luquet→ Bertrand Bouyx→ Pierre-Yves Bournazel→ Hugues Renson→ Laurence Vichnievsky→ Hubert Julien-Laferrière→ Christophe Naegelen→ Élisabeth Toutut-Picard
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Droit animal Droit animal

Pictogramme Élevage Élevage

le 13 avril 2018 - Amendement → Nationale

Amendements CE108, CE414, CE425, CE464, CE521, CE676, CE831, CE906, CE944, CE1004, CE1279, CE1363, CE1459 et CE1897 contre l'extension aux cas de maltraitance visés dans le code rural de la possibilité de se porter partie civile pour les associations

L’article 2‑13 du code de procédure pénale ouvre déjà aux associations la possibilité d’exercer les droits reconnus à la partie civile pour les délits envers des animaux définis par le code pénal. Ces dispositions sont légitimes et protectrices. Le risque de leur extension au code rural serait d’accentuer la pression de la part des ONG sur le terrain
La possibilité pour les associations de protection des animaux de se porter partie civile pour les cas de maltraitance animale visés dans le code rural pourrait mener à multiplier les signalements.
(extraits des Exposés sommaires)
Amendements rejetés ou non soutenus

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook