Photo de Patricia Lalonde

Élevage : Patricia Lalonde agit contre les animaux victimes de l'élevage

4/20

Agir !

Interpellez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Patricia Lalonde ?

Prises de position de Patricia Lalonde classées par thème :

Prises de position concernant l'élevage (14 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre une limitation à 4H le temps de transport des animaux «destinés à l'abattage»

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 14 :

Paragraphe 44 bis (nouveau)
44 bis. demande à la Commission de limiter le temps de trajet des animaux destinés à l’abattage à quatre heures maximum;

L'amendement a été rejeté par 342 voix contre 220.
(procédure non-législative)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre la mise en place d'un calendrier visant à mettre fin à l’utilisation de races de poulet génératrices de souffrances

Ces députés ont voté contre l'amendement 2 qui proposait d'ajouter le texte en gras à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
14. invite la Commission à définir une feuille de route pour soutenir la production et l’élevage compétitifs et durables de
poulets de chair qui garantissent davantage de bien-être aux poulets de chair; demande à la Commission de prévoir pour cette feuille de route un calendrier en vue d’éliminer progressivement l’élevage de races de poulet associées à des problèmes de santé et de bien-être;

L'amendement 2 a été rejeté

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mai 2018 - Vote → Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre le contrôle et la sanction de la coupe des queues de porcelets (officiellement interdite dans l’UE depuis 1991)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 47 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 176 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture :

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 décembre 2017 - Proposition de loi → Européenne

55 eurodéputés français ne soutiennent pas la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Ils laissent faire sans réagir

Ces 55 eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) n'ont pas donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)