Le Parti communiste français penche pour les animaux

12.1/20

Agir !

Encouragez-les

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (141 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°173 visant à abolir la chasse à la glu

Le cinquième alinéa de l’article L. 424-4 du code de l’environnement est ainsi rédigé :
« La chasse à la glu ou à la colle est interdite.

(disposition prévue par l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté par le Sénat.
Par ailleurs, le même groupe ainsi que le Gouvernement, ont déposé respectivement l'amendement 172 et l'amendement 85 visant à supprimer l'article 3 ter, introduit en commission au Sénat, qui sanctuarise des pratiques de chasse barbares comme la chasse à la glu, à la colle ou au gluau.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendements n°48 et 171 visant à limiter les dérogations autorisant la chasse des oiseaux migrateurs

Ces amendements demandaient la suppression de l'article suivant :

Article 3 bis (nouveau)
Le troisième alinéa de l’article L. 424-2 du code de l’environnement est remplacé par sept alinéas ainsi rédigés :
« Des dérogations peuvent être accordées, s’il n’existe pas d’autre solution satisfaisante et à la condition du maintien dans un bon état de conservation des populations migratrices concernées :
« – pour prévenir les dommages importants aux cultures, au bétail, aux forêts, aux pêcheries et aux eaux ;
« – pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la capture, la détention ou toute autre exploitation judicieuse de certains oiseaux en petites quantités ;
« – dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publiques ;
« – dans l’intérêt de la sécurité aérienne ;
« – pour la protection de la flore et de la faune ;
« – pour des fins de recherche et d’enseignement, de repeuplement, de réintroduction ainsi que pour l’élevage se rapportant à ces actions. »

Ces amendements on été rejetés par le Sénat.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°157 visant à supprimer le «développement de la chasse durable» des missions de l'Office français de la biodiversité

la notion de « chasse durable » introduite bien qu’étant une mission anciennement dévolue à l’ONCFS, ne fait l’objet d’aucune définition juridique, d’aucun cahier des charges, rien dans ce texte ne précise cette notion. Or se contenter de préserver les espèces menacées de disparation ne suffit pas à qualifier une pratique respectueuse de l’environnement.
(extrait de l'objet de l'amendement)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°161 visant à supprimer le quantum minimal des associations de chasse au sein du conseil d'administration de l'Office français de la biodiversité

considérant la grande diversité des publics et des instances qui compose ce conseil d’administration, la proportion de 10 % des membres attribués aux seuls représentants des instances cynégétiques et des instances de la pêche de loisir, semble tout à fait disproportionné.
(extrait de l'objet de l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°164 visant à supprimer l'instauration d'une nouvelle aide de l’État de 10 € par chasseur

Cet amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste visait à supprimer du texte portant création de l’Office français de la biodiversité la phrase suivante :
Pour conduire ou soutenir ces actions, chaque fédération départementale reçoit en complément une contribution de l’État égale à 10 euros par adhérent ayant validé un permis de chasser départemental dans l’année, selon des modalités définies par convention.
Amendement tombé

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°168 visant à interdire que la "gestion adaptative" puisse s'appliquer aux animaux d'espèces protégées

Ce concept de gestion adaptative qui n’a de fondement ni juridique ni scientifique, pourrait donc dans ces termes s’appliquer à toutes les espèces y compris protégées.
(extrait de l'objet de l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté par le Sénat

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendements n°169 et 183 visant à contraindre les fédérations de chasse à communiquer les données relatives aux lâchers d'animaux à l'Office français de la biodiversité, quelle que soit l'espèce

Or, en l’absence de recensement et de contrôle réglementaire, aucune estimation précise n’existe quant aux quantités d’animaux d’élevages appartenant à ces espèces de petit gibier (hors lapins) qui sont relâchés dans le milieu naturel. Selon les opérateurs (éleveurs de petit gibier ou associations de protection de la nature), les estimations oscillent entre 10 et 30 millions de spécimens qui seraient relâchés chaque année en France dans la nature ou en enclos de chasse pour maintenir une activité de chasse au petit gibier. Cependant aucun chiffre viable n’existe en l’absence de contrôle.
(extrait de l'objet de l'amendement 169 du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 avril 2019 - Amendement

Amendement n°170 visant à limiter l'agrainage aux cas avérés de prévention des risques pour les cultures

Alinéa 48, seconde phrase
Remplacer les mots :
en fonction des particularités locales
par les mots :
uniquement si la protection des cultures l’exige

(modification proposée par l'amendement du groupe communiste républicain citoyen et écologiste)
Amendement rejeté par le Sénat

a penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 8 février 2019 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

Deux repas végétariens mensuels pour tous dans les cantines scolaires de Saint-Pierre-des-Corps

Positif mais pas encore assez ambitieux

A l’autre bout de la chaîne, en cuisine, les recettes ont évolué, avec l’appui d’une diététicienne garante de l’équilibre des repas. Depuis janvier, la cantine sert deux repas végétariens chaque mois, deux fois moins coûteux qu’un plat avec de la viande, et tout aussi équilibré. Avec un effort de pédagogie et une présentation digne d’une carte de restaurant – « plutôt que d’annoncer un couscous végétal, on détaillera les boulettes de sarrasin et leur sauce couscous », sourit le responsable de la cantine –, les changements passent comme une bouchée de pain. « Non seulement les enfants ont aimé, mais on a vu arriver ces jours-là une cinquantaine d’enfants qui ne mangeaient pas à la cantine », se félicite Jean-Marc Pichon, adjoint à l’éducation.

Agir !

Encouragez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 5 janvier 2019 - Dans la presse → Local

La ville d'Homécourt aménage un espace canin de liberté

Depuis peu, un parc à chiens fonctionne sur les berges de l’Orne, grâce à l’association Mille pattes ho mais courtoise, avec le soutien de la municipalité
mise à disposition du terrain par la municipalité, qui a pris soin de le clôturer. La Ville s’est engagée à effectuer deux tontes par an.
(extraits de l'article de Virginie Dedola, Le Républicain Lorrain)

Agir !

Félicitez-le