15 prises de position

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 14 février 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre le principe d'interdire l'abattage sans "étourdissement" préalable

Lors des votes sur la Proposition de résolution du Parlement européen sur la mise en œuvre du règlement (CE) no 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union, ces eurodéputés ont voté contre le paragraphe 61 qui dispose :
61. invite la Commission à garantir que les animaux sont étourdis, sans exception, avant l’abattage rituel religieux dans tous les États membres;
Le paragraphe a cependant été adopté à 338 voix contre 172

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 novembre 2015 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre l'interdiction du gavage, de l'écornage, de la caudectomie...

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 27 qui prévoyait d'ajouter le paragraphe suivant à la proposition de résolution commune sur une nouvelle stratégie pour le bien-être animal au cours de la période 2016-2020 :
Paragraphe 13 duovicies (nouveau)
13 duovicies. prie instamment la Commission d'interdire les pratiques douloureuses telles que le gavage des canards et des oies pour la production du foie gras, l'ablation de la queue et la taille du bec, l'écornage du bétail, la mise en cage de veaux insuffisamment alimentés en fer pour la production de viande blanche, et l'élevage de lapins, d'autruches, de bisons et de dromadaires pour la production de viande;

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 26 novembre 2015 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre l'interdiction stricte des chasses illégales aux oiseaux

Lors du vote sur la "Proposition de résolution commune sur une nouvelle stratégie pour le bien-être animal au cours de la période 2016-2020", ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 22 :

Paragraphe 13 septdecies (nouveau)
(...) Amendement
13 septdecies. demande à la Commission de mettre fin aux dérogations relatives à la chasse aux oiseaux migrateurs et d'appliquer strictement l'interdiction de la chasse illégale aux oiseaux;

amendement rejeté

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre soumettre au respect à minima des normes de bien-être animal de l'UE les accords de libre-échange avec un pays tiers

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 13 :
Paragraphe 5 bis (nouveau)
5 bis. invite la Commission à rejeter tout accord bilatéral de libre-échange avec des pays dont les normes sont inférieures à celles de l’Union en matière de bien-être animal.

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 juillet 2017 - Dans la presse → Prise de position marquante

José Bové participe au blocage de l'A75 pour exiger davantage de mesures contre les loups

Pour protester contre les attaques de loup, des éleveurs aveyronnais bloquent l'A75 près de Millau

En plein départ du pont du 14 juillet et alors que Bison Futé a classé cette journée rouge sur tout le territoire, une centaine d'éleveurs de brebis ont installé à la mi-journée des barrages filtrants sur l'autoroute A75, dans le sens nord-sud, à hauteur de l'Hospitalet-du-Larzac, près de Millau.
Soutenus par plusieurs élus locaux, dont l'eurodéputé José Bové, qui sont sur place, les agriculteurs entendent ainsi alerter les pouvoirs publics, notamment les nouveaux ministères de l'Agriculture et de l'Environnement

(extrait de l'article de La Dépêche)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 7 décembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante → Europe

Les eurodéputés José Bové et Éric Andrieu demandent l'augmentation des quotas de loups à abattre

Le quota de prélèvement de loup « doit être renforcé d’urgence », alertent les députés européens en demandant à la ministre de l’Environnement et au ministre de l’Agriculture de « prendre de nouvelles dérogations. » Pour les élus, le plafond de prélèvement de 36 loups étant déjà atteint, il ne suffit pas. « D’autant qu’il ne représente que 10 % des loups présents sur le territoire, alors que leur accroissement naturel est de 20 % par an.
(extrait de l'article de La France Agricole)

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 septembre 2015 - Dans la presse → Prise de position marquante

Plaidoirie de José Bové contre les loups lors d'un "vrai faux procès" à Florac

Samedi se tenait le "vrai faux" procès du loup. Parmi les parties civiles, José Bové, qui refuse que les territoires des éleveurs soient laissés au prédateur.  (...) Comme les défenseurs du loup, [José Bové] partage l'idée [que] c'est un vrai « choix de société ». (...) Le débat se fait philosophique sur la place de l'homme dans l'environnement. « La nature est une invention humaine », affirme José Bové. « Il n'y a plus d'espace sauvage en France, même le Mont-Blanc est devenu une autoroute à touristes.
J'avais dit que si j'avais un fusil, je tirerais », raconte [José Bové]
(extraits de l'article de Stéphane Thépot, Le Point)

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 28 novembre 2014 - Communication officielle → Prise de position marquante → Europe

José Bové s'oppose au Projet de Recommandation sur la protection des hybrides du loup et du chien

Le « projet de recommandation sur les croisements entre les loups sauvages (Canis Lupus) et les chiens domestiques (Canis Lupus Familiaris) », préparatoire à la réunion du Comité Permanent de la Convention de Berne de décembre 2014, envisage de concéder à l’hybride le même statut de protection que celui du loup. [...] Je ne peux qu’enjoindre le Comité Permanent à la sagesse et au rejet de cette modification.
extraits de la lettre ouverte de José Bové aux membres du comité permanent de la Convention de Berne

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 4 janvier 2014 - Dans la presse

Pour José Bové il faut augmenter les autorisations d'abattage du loup en France.

Sur le site du Dauphiné :

« José Bové persiste et signe. Dans un entretien avec nos confères suisses du Nouvelliste , il assurait cette semaine qu’« il y a trop de loups dans nos montagnes ».

Joint hier au téléphone, il a confirmé et même amplifié ses propos. « Oui, je le dis : le loup n’est pas une espèce en voie de disparition. La preuve, l’extension de son territoire est constante. On en a même repéré à moins de 200 km de Paris. » De quoi faire frémir dans les chaumières…

Mais au-delà de la symbolique, c’est surtout en montagne qu’il faut, selon l’élu européen, s’inquiéter. « La cohabitation entre le loup et l’élevage n’est pas possible », martèle-t-il.

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 octobre 2012 - Dans la presse → Europe

Pour José Bové, tirer sur les loups est un réflexe d’autodéfense de l’éleveur

Faut-il autoriser l’abattage du loup ? demande Politis le 27 septembre 2012 :
« Bien que l’on ne compte guère plus de deux cents individus en France, le loup fait l’objet d’affrontements entre écologistes et éleveurs. Pour Pierre Athanaze, il n’est qu’un bouc émissaire. Pour José Bové, tirer sur l’animal est un réflexe d’autodéfense de l’éleveur. »

Ci-dessous l'intégralité de l'article publié par l’hebdomadaire Politis sur la question :

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook