Le Parti socialiste penche contre les animaux

7/20

Agir !

Interpellez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (673 référencées)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2020 - Source associative → Local

À Nantes, il n'y a plus d'ovoproduits issus de l'élevage intensif dans la restauration collective

Depuis janvier 2016, le marché d'ovoproduits, qui regroupe la fourniture d'œufs durs ainsi que des omelettes, pose comme spécifications techniques que les poules pondeuses soient élevées en plein air. De plus, depuis janvier 2019, tous les œufs utilisés doivent être bio.
(extrait de la réponse de la municipalité à L214)

Agir !

Félicitez-la

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 23 décembre 2019 - Source associative → Local

À Strasbourg, il n'y a plus d'ovoproduits issus de l'élevage intensif dans la restauration collective

S'agissant plus spécifiquement des conditions d'élevage des poules pondeuses que vous évoquez, le précédent document mentionné précise que concernant les œufs et ovo-produits, « dans un souci de cohérence de la démarche de soutien au bien-être animal, la ville de Strasbourg souhaite avoir recours à des œufs et ovo-produits issus de filières labellisées (« Label Rouge », « Agriculture Biologique » ou équivalent).
De plus, il est mentionné que « les œufs devront être produits par des poules fermières, élevées et nourries selon un mode de production fermier et/ou biologique, en plein air et conformément au cahier des charges du label proposé ».

(extrait de la réponse de la municipalité à L214)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 décembre 2019 - Source associative → Local

À Clermont-Ferrand, il n'y a plus d'ovoproduits issus de l'élevage intensif dans la restauration collective

Concernant les œufs et dérivés utilisés pour la restauration scolaire de Clermont-Ferrand, ils sont uniquement bio. Toutes les poules sont garanties PDA (Poule Plein Air). Elles sont rentrées chaque soir et sortent chaque jour en plein air ; notre fournisseur n'élève aucune poule en cage.
(extrait de la réponse de la municipalité à L214)

Agir !

Félicitez-le

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 22 novembre 2019 - Amendement → Prise de position marquante

Amendements CE22, CE33, CE39, CE70, CE79 et CE104 visant à interdire l'usage commercial des termes comme « steak », « filet », « bacon », « saucisse »... pour désigner des produits végétariens

L'amendement CE22 a été adopté en Commission des affaires économiques. Le texte sera examiné en séance publique à l'Assemblée nationale les 3 et 4 décembre.
De telles dénominations entretiennent la confusion dans l’esprit du consommateur, voire introduisent un principe d’équivalence entre ces produits en recourant paradoxalement au vocabulaire carné pour présenter certains produits végétariens ou végétaliens.
(extrait de l'exposé sommaire)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 16 novembre 2019 - Dans la presse → Local

La ville de Douai adopte une délibération réaffirmant son refus des cirques détenant des animaux sauvages

Dans sa délibération, Frédéric Chéreau indique se « réserver la possibilité d’œuvrer par tous les moyens légaux à sa disposition » pour ne plus accueillir de spectacles avec animaux sauvages. Parce que si les positions officielles et arrêtés ont le vent en poupe, les communes n’ont pas fondamentalement le droit d’interdire les circassiens de faire leur travail. « La loi ne permet pas l’interdiction totale sauf s’il y a trouble à l’ordre public. Si nous empêchons les cirques de se dérouler, nous pouvons même être attaqués.
(extraits de l'article d'Angèle Bayeul, La Voix du Nord)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 15 novembre 2019 - Dans la presse → Prise de position marquante → Local

La ville de Paris refuse d'accueillir les cirques qui détiennent des animaux sauvages et s'engage à accompagner la reconversion des cirques

Dans la capitale, les cirques n'auront bientôt plus le droit d'exploiter des animaux sauvages. La Ville de Paris a voté, vendredi 15 novembre, la fin dès 2020 de la délivrance d'"autorisations d'occupation de terrain" pour les cirques qui présenteront ce type de spectacles. "Nous pouvons collectivement nous féliciter de cette décision qui correspond à une avancée sociétale souhaitée par tous les Français", se réjouit auprès de l'AFP Pénélope Komitès, l'adjointe en charge de la nature en ville.

Agir !

Félicitez-la

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 23 octobre 2019 - Dans la presse → Local

Nouvelle-Aquitaine : le président demande un plan régional d'éradication des silures

Alain Rousset demande l'élaboration d'un plan régional d'éradication du silure en Nouvelle-Aquitaine. (...) Chez nos voisins de la vallée de la Loire, la question fait polémique. "Nous voulons ici une vraie approche scientifique.
(extrait de l'article de La Nouvelle République)

Agir !

Interpellez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 16 octobre 2019 - Dans la presse → Local

La ville de Bellegarde refuse les cirques détenant des animaux sauvages

Fin septembre, le conseil municipal de Bellegarde a voté la délibération suivante : "renoncer à recevoir sur son ban tout cirque détenant des animaux sauvages".
(extrait de l'article de la Gazette de Nîmes)

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Chasse Chasse

le 3 octobre 2019 - Dans la presse → Local

La ville de Paris va multiplier les pigeonniers contraceptifs

La Ville de Paris prévoit notamment de multiplier l'installation de pigeonniers. Actuellement, 9 seulement existent dans la capitale. La mise en place de pigeonniers permet d'une part d'éviter qu'ils ne nichent n'importe où mais aussi de réguler la population, aujourd'hui estimée à 23.000 selon une récente étude commandée par la Ville.
(extrait de l'article de Carole Blanchard avec Thibault Cordier, BFM TV)

Agir !

Félicitez-la