Photo de Sophie Auconie

Mer & pisciculture : Sophie Auconie penche pour les animaux aquatiques

11.4/20

Agir !

Encouragez-la

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Sophie Auconie ?

Prises de position de Sophie Auconie classées par thème :

Prises de position concernant la mer & pisciculture (14 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 mars 2021 - Amendement → Prise de position marquante → Nationale

Amendements 501, 655 et 1080 visant à offrir de la publicité gratuite sur les télévisions et radios publiques (déclarés irrecevables)

AMENDEMENT N o 501
présenté par

M. Guy Bricout, Mme Six, M. Warsmann, M. Favennec-Bécot , Mme Auconie et M. Benoit

----------

ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS L'ARTICLE 61, insérer l'article suivant:

Les campagnes d’information collectives et génériques sur les produits frais, menées par les
organisations professionnelles ou interprofessionnelles agricoles, portant notamment sur la qualité
des produits, les bénéfices nutritionnels et usages culinaires des produits, la connaissance des
métiers de la filière ou des démarches agro-environnementales, bénéficient d’espaces d’information
périodiques gratuits auprès des sociétés publiques de radio et de télévision.

EXPOSÉ SOMMAIRE

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 juillet 2020 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de résolution 3252 visant à abaisser la vitesse des navires dans le sanctuaire de Pélagos afin de préserver les cétacés

Positif mais pas assez ambitieux

N° 3252

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale 27 juillet 2020.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

visant à lutter contre la mutilation des baleines en mer Méditerranée en abaissant la vitesse des navires dans les sanctuaires marins

,

présentée par Mesdames et Messieurs

Jean‑Christophe LAGARDE, Béatrice DESCAMPS, Christophe NAEGELEN, Pascal BRINDEAU, Agnès THILL, Sophie AUCONIE, Thierry BENOIT, Valérie SIX, Stéphane DEMILLY, Meyer HABIB,

députés.

– 1 –

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 juin 2019 - Question parlementaire → Nationale

La députée Sophie Auconie demande des aides financières et des évolutions réglementaires pour soutenir la pisciculture d'étangs

Question écrite de Mme Sophie Auconie députée (UDI, Agir et Indépendants - Indre-et-Loire ) :

Agir !

Interpellez-la

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 mars 2019 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi 1809 pour une interdiction effective de la pêche électrique

N° 1809

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 27 mars 2019.

PROPOSITION DE LOI

pour une interdiction effective de la pêche électrique,

(Renvoyée à la commission des affaires économiques, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

→ Sophie Auconie→ Erwan Balanant→ Paul Christophe→ Géraldine Bannier→ Jean-Noël Barrot→ Justine Benin→ Philippe Bolo→ Jean-Louis Bourlanges→ Vincent Bru→ Jean-Pierre Cubertafon→ Marguerite Deprez-Audebert→ Bruno Duvergé→ Sarah El Haïry→ Nathalie Elimas→ Nadia Essayan→ Michel Fanget→ Isabelle Florennes→ Bruno Fuchs→ Laurent Garcia→ Brahim Hammouche→ Cyrille Isaac-Sibille→ Élodie Jacquier-Laforge→ Jean-Luc Lagleize→ Fabien Lainé→ Mohamed Laqhila→ Philippe Latombe→ Aude Luquet→ Max Mathiasin→ Jean-Paul Mattei→ Sophie Mette→ Philippe Michel-Kleisbauer→ Patrick Mignola→ Bruno Millienne→ Jimmy Pahun→ Maud Petit→ Josy Poueyto→ Richard Ramos→ Nicolas Turquois→ Michèle de Vaucouleurs→ Laurence Vichnievsky→ Agnès Thill→ Anissa Khedher→ Anne Brugnera→ Annie Chapelier→ Anthony Cellier→ Antoine Herth→ Barbara Bessot Ballot→ Barbara Pompili→ Bertrand Bouyx→ Bertrand Pancher→ Brigitte Liso→ Béatrice Descamps→ Béatrice Piron→ Carole Bureau-Bonnard→ Christine Cloarec→ Christophe Blanchet→ Christophe Naegelen→ Cédric Villani→ Danielle Brulebois→ Danièle Hérin→ Denis Masséglia→ Didier Martin→ Didier Quentin→ Dominique Potier→ Francis Vercamer→ François Ruffin→ Frédérique Dumas→ Guillaume Chiche→ Guy Bricout→ Hervé Berville→ Jean-Charles Larsonneur→ Jean-Christophe Lagarde→ Jean-Louis Touraine→ Jean-Luc Reitzer→ Jean-Luc Warsmann→ Jean-Pierre Pont→ Laure de La Raudière→ Laurence Vanceunebrock-Mialon→ Laëtitia Romeiro Dias→ Liliana Tanguy→ Lise Magnier→ Loïc Dombreval→ Marion Lenne→ Matthieu Orphelin→ Maina Sage→ Meyer Habib→ Moetai Brotherson→ Natalia Pouzyreff→ Nathalie Bassire→ Nicole Trisse→ Olivia Gregoire→ Patricia Lemoine→ Paul Molac→ Pierre Morel-À-L'Huissier→ Pierre-Henri Dumont→ Sandrine Josso→ Sandrine Le Feur→ Sira Sylla→ Sonia Krimi→ Sophie Beaudouin-Hubiere→ Stéphane Buchou→ Stéphane Testé→ Stéphanie Kerbarh→ Sylvain Maillard→ Sébastien Jumel→ Sébastien Nadot→ Thierry Benoit→ Typhanie Degois→ Vincent Ledoux→ Véronique Hammerer→ Vincent Thiébaut→ Yannick Kerlogot→ Yves Daniel→ Émilie Cariou→ Éric Coquerel→ Claire Pitollat→ Florence Provendier→ Delphine Bagarry→ Jean-Bernard Sempastous→ Jennifer De Temmerman→ Agnès Firmin Le Bodo→ Élisabeth Toutut-Picard→ Hubert Julien-Laferrière→ Fabienne Colboc
ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 17 mai 2018 - Amendement → Nationale

Amendements 345, 523, 548 et 1989 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

Amendements rejetés

REJETÉ
AMENDEMENT N°523

présenté par

M. Jégo, M. Falorni, Mme de La Raudière, M. Blein, M. Villani, M. Becht, Mme Firmin Le Bodo, Mme Auconie, M. Bournazel, M. Ledoux, Mme Sanquer, Mme Descamps, M. El Guerrab, M. Vignal, Mme Guerel, M. Quatennens et M. Lagleize
----------

ARTICLE 11

Compléter cet article par l’alinéa suivant :

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 13 avril 2018 - Amendement → Nationale

Amendements CE683, CE1248 et CE1399 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

Le présent amendement vise à répondre effectivement aux attentes d’un grand nombre de nos compatriotes qui changent leurs habitudes alimentaires en privilégiant les alternatives végétariennes. Dans les collectivités qui ont mis en place volontairement ce dispositif, dans les cantines scolaires, ce sont près de 20 % des rationnaires qui ont déjà fait ce choix.
(extrait de l'exposé sommaire d'un amendement)
Amendements tombés ou retirés au profit d'un amendement incitant à réduire la consommation de protéines animales sans instaurer de droit à une option végétarienne dans la restauration collective (CE172 et CE1289 modifiés par l'adoption du sous-amendement CE2098).

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 23 mars 2018 - Amendement → Nationale

Amendements CD146, CD336, CD337, CD345 et sous-amendement CD547 visant à augmenter la part de protéines végétales dans l'alimentation

Ainsi, la Stratégie Nationale de Bas Carbone (...) devra se traduire, comme la SNBC le précise, notamment par une réduction des protéines d’origine animale au profit des protéines végétales.
Plus largement, les animaux sont les premiers consommateurs de céréales en France. Ainsi, en termes de surface, l’alimentation animale mobilise en France 14 millions d’hectares de cultures fourragères et 4 millions de céréales, oléagineux, protéagineux, représentant respectivement 50 % et 14 % des surfaces agricoles françaises. Il faut 7 Kg de céréales pour produire 1 Kg de bœuf et 2 Kg pour produire 1 Kg de poulet.
Dans la lutte contre le dérèglement climatique, la réduction de la consommation de protéines d’origine animale est l’un facteur essentiel pour réussir à atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, et permettre de maintenir le réchauffement en dessous de 2°C.
(extraits des Exposés des motifs)
Ces règles visent à diminuer de 20 % la consommation de protéines animales par rapport au niveau du 1er janvier 2019.
(extrait de l'article de l'amendement CD337)
amendements non-soutenus ou rejetés

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 23 mars 2018 - Amendement → Nationale

Amendements CD338, CD369 et CD448 visant à instaurer une alternative végétarienne quotidienne dans la restauration collective

Le présent amendement vise à répondre effectivement aux attentes d’un grand nombre de nos compatriotes qui changent leurs habitudes alimentaires en privilégiant les alternatives végétariennes. Dans les collectivités qui ont mis en place volontairement ce dispositif, dans les cantines scolaires, ce sont près de 20 % des rationnaires qui ont déjà fait ce choix.
(extrait de l'exposé sommaire d'un amendement)
(amendements rejetés)
La majorité avait déposé un amendement similaire (CD252), mais l'a retiré à la demande du Gouvernement au profit d'un amendement incitant à réduire la consommation de protéines animales sans instaurer de droit à une option végétarienne dans la restauration collective (CD192).

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 21 mars 2018 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi 795 visant à mettre en place une alternative végétarienne dans toutes les cantines publiques

Dans les collectivités qui ont mis en place volontairement ce dispositif, dans les cantines scolaires, ce sont près de 20 % des rationnaires qui ont déjà fait ce choix.
Le dispositif de la présente loi vise ainsi, dans toutes les cantines publiques servant plus de 80 repas par jour, à offrir au plus tard au 1er janvier 2022 une alternative végétarienne, à chaque repas, aux usagers qui le souhaitent.

(Extrait de l'Exposé des motifs)