Photo de Yves Cochet

Corrida : Yves Cochet agit pour les taureaux

17.5/20

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

← retour fiche générale
 

Pourquoi ces notes à Yves Cochet ?

Prises de position de Yves Cochet classées par thème :

Prises de position concernant la corrida (8 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par parti
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 4 novembre 2019 - Source associative → Nationale

Manifeste de la FLAC pour interdire l'accès des arènes aux moins de 16 ans

Positif mais demande d'être confirmé par un engagement plus ambitieux pour l'abolition

Une lettre de la FLAC, adressée à Frédéric Mitterrand et aux 50 fonctionnaires du Ministère de la Culture, souligne bien l’engagement de cette grande figure humaniste à nos côtés. (...) Un grand merci à Simone Veil !
Deux personnalités politiques de premier plan signent le manifeste abolitionniste de la FLAC :
Rama YADE, ancienne secrétaire d’Etat qui fut désignée en 2009, personnalité politique préférée des français. (...) Dominique BUCCHINI, signataire de notre manifeste quand il était encore Président de l’Assemblée corse. Un grand merci à ces deux personnalités !

(extraits des articles de la FLAC)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 janvier 2017 - Manifeste → Prise de position marquante → Nationale

Manifeste du CRAC Europe pour l'abolition de la corrida

Nous, soussignés, considérant que l’existence et la recrudescence de la barbarie tauromachique ne sont pas dignes d’un pays civilisé et sont en contradiction avec l’esprit républicain et démocratique, demandons l’abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521.1 du Code pénal, qui tolère que des sévices graves et des actes de cruauté soient infligés à des animaux sous couvert de tradition locale.
(extrait du manifeste)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 28 août 2013 - Manifeste → Nationale

Pétition de la FLAC pour interdire l'accès aux arènes lors des corridas aux moins de 16 ans

Positif mais demande d'être confirmé par un engagement plus ambitieux pour l'abolition

Extrait du site de la Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas (FLAC) :

"Durant ces journées d’été, la pétition du Professeur Hubert Montagner, membre du Comité d’honneur de la FLAC, demandant l’interdiction des enfants de moins de 16 ans lors de corridas, recueillit les signatures de plusieurs personnalités politiques.

Personnalités politiques signataires de la pétition initiée par le Professeur Hubert MONTAGNER lors des Journées d’été d’EELV à Marseille: 

  • Pascal CANFIN : Ministre Délégué Chargé du Développement
  • Laurence ABEILLE : Députée du Val-de-Marne

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 28 mai 2011 - Communication officielle → Nationale

Pour Yves Cochet il faut abolir la corrida qui est un acte de cruauté.

Lors de la manifestation du 28 mai 2011 à Paris contre la corrida :

« Nous pensons qu’il faut abolir la corrida » qui est un « acte de cruauté », a déclaré M. Cochet, reprochant au ministère de la Culture de vouloir inscrire au patrimoine culturel un « plaisir sadique de voir torturer des animaux ».

Intégralité de l'article ci-dessous :

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 28 mai 2011 - Dans la presse → Nationale

Yves Cochet participe à une manifestation contre la corrida

Extrait d'une dépêche AFP :

"Plusieurs responsables politiques ont apporté leur soutien, sous forme de messages lus, comme Eva Joly ou Nicolas Hulot pour Europe Ecologie-Les Verts (EELV), ou directement à la tribune comme Gérard Bapt (PS) ou le député Yves Cochet (EELV).

« Nous pensons qu’il faut abolir la corrida » qui est un « acte de cruauté », a déclaré M. Cochet, reprochant au ministère de la Culture de vouloir inscrire au patrimoine culturel un « plaisir sadique de voir torturer des animaux ».

Agir !

Félicitez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 27 septembre 2007 - Proposition de loi → Nationale

Proposition de loi N° 191 visant à interdire l'accès aux corridas aux mineurs de quinze ans

Positif mais pas assez ambitieux

Article unique
Après la première phrase du septième alinéa de l’article 521-1 du code pénal, sont insérées deux phrases ainsi rédigées :

« Toutefois, l’accès aux arènes ou tout autre lieu où est organisée une course de taureaux comportant la mise à mort d’au moins un animal, est interdit aux mineurs de quinze ans. Est puni des peines prévues au présent article, le fait, pour le gestionnaire du lieu où se déroule la course de taureaux et pour son organisateur, d’enfreindre cette interdiction. »

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 25 septembre 2007 - Proposition de loi → Prise de position marquante → Nationale

Proposition de loi N° 228 visant à abolir les corridas et les combats de coqs

Article unique

Le septième alinéa de l’article 521-1 du code pénal est supprimé.

L'article 521-1 réprime les «actes de cruauté» et «sévices graves» commis à l'encontre d'un «animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité» ; son alinéa 7 indique que «Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux [à la corrida] lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée».

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 8 juin 2004 - Proposition de loi → Prise de position marquante → Nationale

Proposition de loi N° 1652 visant à abolir la corrida et les combats de coqs

Article unique

Le troisième alinéa de l’article 521-1 du code pénal est supprimé.

L'article 521-1 réprime les «actes de cruauté» et «sévices graves» commis à l'encontre d'un «animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité» ; son alinéa 7 indique que «Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux [à la corrida] lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée».