ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 13 juillet 2020 - Communication officielle → Municipale

Le Maire de Fontenay-aux-Roses prend un arrêté interdisant les cirques détenant des animaux en vue de leur présentation au public

Agir !

Félicitez-les

Extrait du site de la ville de Fontenay-aux-Roses :

Par un arrêté municipal du 13 juillet 2020, la Ville de Fontenay-aux-Roses interdit l'installation de cirques et spectacles avec animaux sur son territoire. Au total, plus de 400 villes en France ont également pris position en ce sens.

Premier arrêté municipal de la nouvelle mandature, il est un symbole de l'engagement en faveur du bien-être animal. La Ville de Fontenay-aux-Roses refusera ainsi sur son territoire tous les cirques et spectacles utilisant des animaux.

L'arrêté précise que "les cirques ne peuvent offrir aux animaux un espace et des conditions de détention adaptés à leurs exigences biologiques, à leurs aptitudes et à leurs mœurs (enfermement dans des cages, souvent trop étroites et mal entretenues ; utilisation de dispositifs d'attache trop courts ; conditions d'alimentation et d'abreuvement inadaptées)" et que cela occasionne chez eux "des pathologies avérées telles que des troubles cardiaques, de l'arthrite, des stéréotypies et autres troubles du comportement".

Par ailleurs, les numéros de cirque imposent aux animaux des "exercices contre-nature obtenus au prix d'un dressage reconnu comme incompatible avec les impératifs biologiques des espèces".

La Ville de Fontenay-aux-Roses a pour objectif de promouvoir les cirques sans animaux et sensibiliser la population, notamment le jeune public, à la cause animale.

Extrait du Parisien :

Le dernier cirque avec animaux qui s'est installé à Fontenay-aux-Roses remonte à 2006 ou 2007… Impossible de donner une date exacte tellement l'événement est ancien. Et pourtant, le maire (UDI) Laurent Vastel a pris cet été un arrêté interdisant leur installation sur le territoire de la commune. Une prise de conscience soudaine? « C'est la continuité logique à la création d'une délégation à la cause animale. J'ai découvert le Parti animaliste avec une élue, Cécile Collet, qui en a la charge. Je trouve que c'est un jeune parti intéressant et transversal », explique d'emblée le premier édile, réélu en juin dernier.
[...]
L'opposition n'y trouve rien à redire non plus. « Nous sommes favorables à cet arrêté même si en pratique, cela fait déjà plusieurs années que les cirques, qui viennent à Fontenay, sont sans animaux. Cela donne une base légale à l'interdiction en pratique », confirme Gilles Mergy, conseiller municipal d'opposition (PRG). Ce dernier a par ailleurs signé la charte L214 baptisée « une ville pour les animaux ».