a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 1 mars 2012 - Source associative → Nationale

Marine Le Pen pour un renforcement des normes de détention d'animaux sauvages

Positif mais pas assez ambitieux

Agir !

Encouragez-la

L'équipe de campagne de la candidate à l'élection présidentielle Marine Le Pen a apporté des réponses positives (sans complément d'information) à plusieurs questions posées par la Fondation Brigitte Bardot :

-"l'interdiction de détention d’animaux sauvages par des particuliers"
-"l’interdiction de reproduction des animaux de cirque (nombreux jeunes tigres ou lionceaux vendus à des particuliers)
-"la création de refuges gérés par l’Etat, en collaboration avec les associations de protection animale, chargés d’accueillir les animaux d’établissements en perdition ou les animaux saisis en douane qui ne peuvent faire l’objet d’une réintroduction dans leur milieu naturel"
-"le financement de ces refuges par les établissements détenant des animaux sauvages (zoo et cirques) qui seraient assujettis à une taxe créée à cet effet"
-"le renforcement des contrôles de douane et des Services Vétérinaires aux frontières et sur l’ensemble du territoire."

Mais à répondu par la négative à l'interdiction progressive de la présence d’animaux sauvages dans les cirques et autres spectacles itinérants (certificat de capacité limité aux animaux déjà identifiés et interdiction d’exploiter de nouveaux animaux sauvages).

La prise de position reste de ce fait limitée puisqu'elle n'engage pas une fin de la captivité des animaux sauvages (et de leur exploitation par les cirques, alors même que celle-ci recule dans de nombreux autres pays, car reconnue comme source de souffrance pour les animaux.)