Zoo / Cirque

La ville de Montpellier se mobilise contre l'installation d'un cirque avec animaux sauvages sur son territoire

Félicitez-les
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalités politiques (2)

Photo Eddine Ariztegui
Eddine Ariztegui Élu municipal, délégué à la condition animale (34) Parti animaliste

Parti politique (1)

Prise de position

La Ville de Montpellier se mobilise face à l'installation illicite d'un cirque dans le quartier Mosson

Actualité publiée le 26/08/2022
Le cirque BOLETTI s'est installé le 23 août sur un parking privé dans le quartier de la Mosson sans autorisation préalable valable du propriétaire. Ce cirque est composé entre autres d'une ménagerie regroupant un certain nombre d'animaux sauvages.

La ville condamne cette occupation d'une parcelle privée sans accord préalable du propriétaire, comme le prévoit la loi, et rappelle son opposition à l'implantation sur son territoire de tout cirque avec animaux.

Afin de rappeler la législation en vigueur, l'adjoint au Maire délégué au Bien-être animal, Eddine ARIZTEGUI, à la demande du Maire de Montpellier, Michaël DELAFOSSE, s'est rendu sur place accompagné de la Police municipale afin de constater cette occupation et rappeler les obligations qui s’imposent à toutes les installations accueillant du public sur le domaine communal.

[...]

Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, rappelle que « le défi du respect de la condition animale est au cœur de notre action depuis juillet 2020. Avec Eddine Ariztegui, adjoint au Maire délégué au Bien-être animal, et l'ensemble de la majorité, nous nous sommes engagé dès le 5 octobre 2020, sous la forme d’un vœu voté à l’unanimité en Conseil municipal, afin de refuser toute implantation de cirque avec ménagérie. Il en va du respect de la condition animale alors que la faune sauvage est en grande difficulté sur l’ensemble du globe. Nous mettons tout en œuvre pour que cette implantation sauvage au cœur de la Mosson soit au plus vite stoppée. [...] »

Eddine ARIZTEGUI, adjoint au Maire délégué au Bien-être animal : « Les spectacles de cirques exploitant des animaux leur imposent des exercices contre-nature. Ce mode de vie est incompatible avec leurs impératifs biologiques. Peu après le vœu que nous avons voté appelant les législateurs à interdire la présence de tous les animaux dans les cirques, la loi du 30 novembre 2021 a prévu l’interdiction de la présence de certaines espèces animales dans 6 ans. A Montpellier nous resterons fidèles à nos valeurs, en refusant l’installation de cirques avec tous types d’animaux sur les emplacements communaux et, en respectant le cadre légal, nous mettrons notre énergie à ce que cela s’applique sur l’ensemble de la commune.»

(Extrait du communiqué de presse de la ville)