Animaux de compagnie

Dans une question orale au gouvernement, Béatrice Roullaud demande de créer des refuges publics et de subventionner davantage les associations

Personnalité politique (1)

Question parlementaire

Abandons Nationale

Question orale N° 1116 de Mme Béatrice Roullaud (Rassemblement National - Seine-et-Marne ) :

La fin des travaux parlementaires approche et depuis le 1er juillet, les départs en vacances commencent pour de nombreux Français. Cette période heureuse se heurte pourtant au mur bien triste de la réalité des abandons qui vont de pair avec ces départs.
Chaque été, près de 60 000 animaux sont délaissés pour cause de congés. Chaque année, plus de 100 000 animaux domestiques sont abandonnés par ceux qui les ont voulus, soit près de douze par heure !
L'année 2023 connaîtra une situation bien pire encore, car les foyers et les refuges pour animaux subissent de plein fouet la hausse vertigineuse de l'inflation et de l'énergie. La France détient le record européen des abandons et les refuges débordent. Il est temps d'agir.
Les refuges sont essentiellement privés puisque, dans bien des départements, il n'existe aucun refuge public – c'est le cas dans mon département de la Seine-et-Marne. La Fondation 30 millions d'amis indique que ses structures sont saturées et qu'elles subissent une hausse drastique de leurs dépenses : 13 % pour l'alimentation, 15 % pour l'électricité – qui va encore augmenter – et 20 % pour l'eau ; sans parler du prix des croquettes qui a fait un bond inimaginable. Elle en appelle à la générosité des Français, qui ont déjà bien du mal à boucler leurs fins de mois ; certains ont même dû se séparer de leur compagnon à quatre pattes. Les donateurs ne peuvent plus supporter seuls la charge des refuges.
Monsieur le ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire, malgré les efforts déjà réalisés sous les gouvernements Macron pour prévenir l'acte d'abandon, tels que l'interdiction des ventes en animalerie,…
Seriez-vous prêt à créer des refuges publics ou à subventionner davantage les associations ?

Lire la suite

Tweet

Crédits

Soumis par Thierry Lherm

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

Sondage
Abandons
Sondage sur le thème Animaux de compagnie
59%

des Français
sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie

Parcourir les sondages
Sondage
Abandons
Sondage sur le thème Animaux de compagnie
75%

des Français
sont favorables à l'interdiction de la vente d’animaux de compagnie en animalerie autres que les chiens et les chats

Parcourir les sondages