Les animaux non-humains sont eux aussi des êtres sensibles, capables de sensations et d’émotions : la place qui leur est accordée relève d’un choix de société.

80% des Français jugent la cause animale importante. La question animale constitue donc un enjeu politique majeur et s’inscrit naturellement dans le cadre de l’action publique.

Animé par l'association L214 - Ethique & animaux, l’observatoire Politique & animaux rend compte de l’action des personnalités et partis politiques en lien avec la question animale. Il entend contribuer à engager les citoyens et les élus dans la mise en œuvre d’une démarche de progrès à l’égard des animaux.

PARTAGER CETTE PAGE :  

→ Découvrir la plateforme
→ Comprendre la notation

Dernières prises de position au sujet des animaux

Logo LREM LREM

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 août 2017 - Communication officielle

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot prend des mesures pour mettre un terme définitif au braconnage des ortolans dans les Landes

Nicolas Hulot a donné instruction au préfet des Landes, qui a mis en œuvre des contrôles appuyés dès 2016, de renforcer toutes les mesures de surveillance, de contrôle et de verbalisation, tant à l’égard des braconniers que des intermédiaires qui se livreraient à un trafic, et de n’accorder, comme l’an dernier, aucune tolérance aux pratiquants.
Par ailleurs, la Commission européenne a formé un recours contre la France devant la Cour de justice de l’Union européenne pour manquement dans la mise en œuvre de la directive « oiseaux ». Une condamnation pourrait conduire à une amende de plusieurs dizaines de millions d’euros.

(extrait du communiqué de presse)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 2 août 2017 - Dans la presse

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot se déclare opposé à la détention d'animaux dans les delphinariums et à la captivité à des fins de "spectacle"

Nicolas Hulot répondait à une question sur le maintien la veille par le Conseil d'État de l'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivité, contestée par trois parcs marins, dont le Marineland d'Antibes.
"Je ne suis pas favorable à la captivité des animaux, pas favorable à l'idée qu'on fasse du spectacle avec cette activité-là", a commenté Nicolas Hulot.

(extrait de l'article du Huffington Post)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 2 août 2017 - Dans la presse

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot souhaite de réelles avancées pour le statut des animaux

[Nicolas Hulot] dit attendre du futur groupe de réflexion qu’il tire «un certain nombre de conclusions». «Déjà, dans le Code civil, on a légèrement amélioré le statut de l’animal mais ça n’est absolument pas suffisant», selon lui. En 2015, le Code civil a été aligné sur les Codes pénal et rural pour accorder aux animaux la qualité «d’êtres vivants doués de sensibilité», alors qu’ils étaient auparavant considérés comme des «biens meubles.
(extrait de l'article de Libération)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 25 mai 2017 - Question parlementaire

La sénatrice Marie-France de Rose demande une campagne de stérilisation obligatoire des chats

On estime qu'en France, il y aurait environ 11 millions de chats errants dans les rues, ce qui serait dû entre autres aux abandons ainsi qu'aux phénomènes de maltraitance.  (...) Les refuges et associations de protection animale se démènent comme elles peuvent et font un travail remarquable mais ils sont en saturation et en colère et ils demandent un effort national contre la prolifération des félins et pour l'obligation de leur stérilisation.
(extrait de la question, réponse du Ministre)

Logo LREM LREM

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 22 juin 2017 - Question parlementaire

Le Ministre de l'agriculture Séphane Travert refuse d'envisager une campagne de stérilisation obligatoire des chats

Il n'est actuellement pas envisagé de modifier ce dispositif qui a pour objectif d'apporter une solution durable et respectueuse de l'animal aux problèmes posés par une surpopulation de chats. Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation a néanmoins la volonté d'œuvrer à l'amélioration continue du dispositif en responsabilisant toujours davantage les maires des communes concernées et les propriétaires de chats.
(extrait de la réponse du Ministre à la question de la sénatrice Marie-France de Rose)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 juillet 2017 - Question parlementaire

Le sénateur Jacques Genest demande que les pigeons ramiers soient classés nuisibles en Ardèche

Il est inconcevable que sur des critères comparables le pigeon ramier soit classé nuisible dans certains départements limitrophes comme le Gard et que ce classement ne soit pas décidé, malgré toutes les justifications avancées et confirmées, dans le département de l'Ardèche.
(extrait de la question)