Visuel consommateurs

Dernières prises de position au sujet des animaux

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 3 décembre 2018 - Subvention → Prise de position marquante → Implication locale

3 000 000 € d'aides supplémentaires pour les chasseurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour 2019-2021

Le second plan chasse de Laurent Wauquiez fait bondir les élus écologistes à la région Auvergne Rhône-Alpes. Ce plan triennal, qui sera examiné et voté par les conseillers régionaux en assemblée plénière le 19 décembre prochain, s’élève comme le premier à 3 millions d’euros.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 13 décembre 2018 - Question parlementaire

5 parlementaires demandent au Gouvernement de renforcer la réglementation relative aux conditions d'élevage et d'abattage des poissons dans la filière piscicole

Des associations de protection animale ont récemment dénoncé l'opacité entourant les pratiques dans les élevages et les abattoirs en aquaculture à travers plusieurs enquêtes en France qui mettent en lumière la sélection génétique et l'état sanitaire déplorable des poissons, la forte densité, le manque hygiène et l'absence d'oxygène dans les bassins ainsi que les nombreux additifs dans l'alimentation. (...) connaître les dispositions que le Gouvernement entend prendre pour renforcer les normes encadrant les conditions d'élevage et de mise à mort des poissons dans la filière piscicole.
(extrait des questions)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 5 décembre 2018 - Dans la presse → Implication locale

La ville de Phalsbourg organise et accueille la 23ème édition de la "Fête régionale du foie gras"

La ville de Phalsbourg organise sa 23e fête régionale du foie gras, durant deux week-ends : les 8 et 9 décembre ainsi que les 15 et 16 décembre, de 10 h à 19 h.
(extrait de l'article des Dernières Nouvelles d'Alsace)

Agir !

Interpellez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 18 décembre 2018 - Question parlementaire

Le député Éric Coquerel demande d'abolir la détention des animaux sauvages dans les cirques

Stress et douleur sont le quotidien des animaux de cirques en perpétuel déplacement dans des cages étroites qui ne permettent pas de développer leur instinct naturel et les privent de toute socialisation avec leurs congénères. Ces animaux prisonniers accusent ces traitements indignes par le développement de troubles du comportement telles que des névroses qui alourdissent la pénibilité de leur existence.  (...) Dans cette mesure, il l'interroge sur la possibilité de mettre en œuvre une réglementation pour interdire les animaux sauvages dans les cirques sachant qu'il tient à la responsabilité du Gouvernement de renforcer le cadre réglementaire en vigueur dans l'optique d'une sensibilisation profonde à la condition animale.
(extrait de la question)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 décembre 2018 - Communication officielle

Selon le ministre de l'Agriculture, Inaporc et Interbev ne seraient pas des lobbies


Le 22 octobre 2018, Didier Guillaume déclare sur CNEWS : «Moi ministre de l'Agriculture, les lobbies ne pourront pas franchir la porte de mon ministère.»
Le 20 Décembre 2018, Didier Guillaume accueille au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Guillaume Roué, Président d’INAPORC (interprofession nationale porcine française).
Le 21 Décembre 2018, Didier Guillaume accueille au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Dominique Langlois, Président d'INTERBEV (association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes).

Agir !

Interpellez-le

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 mars 2018 - Question parlementaire → Prise de position marquante

12 eurodéputés demandent à la Commission d'augmenter le poids minimum exigé pour la dénomination "foie gras", soutenant ainsi le recours au gavage

Depuis 1991, la règlementation européenne fixe un poids minimum — 300 grammes pour le canard et 400 grammes pour l'oie — pour qu'un produit puisse être commercialisé sous la dénomination «foie  (...) Il en va de l'intérêt des consommateurs — qui ne doivent pas être trompés — et de celui des producteurs — qui veulent maintenir un produit d'excellence — que de conserver, voire d'augmenter, les poids actuellement fixés par le règlement (CE) no 543/2008 de la Commission.
(extrait de la question)

Agir !

Interpellez-les