Le Nouveau parti anticapitaliste penche pour les animaux

13.8/20

Agir !

Encouragez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leur page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Dernières prises de position représentant le parti (113 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
Présidentielle
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 5 avril 2022 - Dans les médias → Nationale

Dans Élysée 2022, Philippe Poutou rappelle sa volonté d'interdire la chasse par étapes

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 29 mars 2022 - Dans les médias → Nationale

Ces candidats inscrivent des mesures favorables aux animaux dans leur profession de foi officielle

Fin de l’élevage en cage
Fin de la chasse lors des week-ends et des vacances scolaires
Yannick Jadot

Parce qu’une civilisation se mesure aussi à la manière dont nous traitons les animaux, je lutterai contre les maltraitances animales notamment en interdisant l’abattage sans étourdissement.
Marine Le Pen

Prendre soin du monde vivant, c’est considérer que ni les humains ni les animaux ne sont des choses !
Le glyphosate, les fermes-usines et les pratiques cruelles contre les animaux, comme le broyage des poussins vivants, seront interdits.
sortir de l’élevage intensif, en finir avec la maltraitance animale et les pesticides
Jean-Luc Mélenchon

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 24 mars 2022 - Dans les médias → Nationale

Face à Konbini, Philippe Poutou rappelle son opposition à l'élevage intensif

À la question posée par Konbini "Faut-il interdire l'élevage intensif", Philippe Poutou répond :

À la fois c’est la garantie d’une malbouffe, c’est la garantie de conditions de travail dégradées aussi pour les agriculteurs ou les paysans et c’est une souffrance animale garantie aussi. Donc pour tous ces points de vue là on est contre.

Agir !

Félicitez-le

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 24 mars 2022 - Dans les médias → Nationale

Face à Konbini, Philippe Poutou se dit contre l'élevage intensif estimant que c'est «la garantie d’une malbouffe, de conditions de travail dégradées et d'une souffrance animale»

À la question posée par Konbini "Faut-il interdire l'élevage intensif", Philippe Poutou répond :

À la fois c’est la garantie d’une malbouffe, c’est la garantie de conditions de travail dégradées aussi pour les agriculteurs ou les paysans et c’est une souffrance animale garantie aussi. Donc pour tous ces points de vue là on est contre.

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 1 mars 2022 - Manifeste → Prise de position marquante → Nationale

Ces candidats sont engagés auprès des associations à abolir les corridas et les combats de coqs (EA2022 & PAZ)

7) Abolition des corridas et des combats de coqs partout en France

Il est plus que temps de supprimer une exception à la loi qui, en perdurant, s’inscrit en totale contradiction avec toutes les avancées en matière de condition animale. Sur tout le territoire et sans dérogation possible, les corridas et combats de coqs doivent être interdits.

(Paris Animaux Zoopolis)

Mesure 13 : Abroger l'exception ouverte par l'article 521-1 du code pénal pour que la corrida ainsi que les combats de coqs ne puissent plus exister (3 points)
Sous-mesure mineure : interdire la corrida ainsi que les combats de coqs aux moins de 16 ans (1 point)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats sont engagés auprès des associations à mettre fin à l'abattage sans « étourdissement » (EA2022 & PAZ)

Étape 2 : Imposer l’insensibilisation de tous les animaux avant la saignée en abattoir (2 points)

Pour produire de la viande, les réglementations imposent d’abattre les animaux en leur épargnant toutes souffrances évitables. Pour y parvenir, les animaux doivent être insensibilisés avant leur saignée. Mais la France fait partie des pays qui dérogent à cette obligation d’insensibilisation pour satisfaire la demande de viandes Halal et Kasher. A l’heure où le bien-être animal est devenu une exigence chez nos concitoyens et un gage de qualité revendiqué par de nombreux professionnels, l’abattage sans étourdissement n’a plus lieu d’être.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 février 2022 - Programme → Nationale

Programme du NPA : «Reconvertir l’agriculture en tout biologique en 10 ans» et donc mettre fin aux élevages sans accès au plein-air sous 10 ans


Pour une agriculture libérée du productivisme et du marché
[...]
- Reconvertir l’agriculture en tout biologique en 10 ans

- Végétaliser l’alimentation (pour en finir avec l’élevage industriel maltraitant pour les animaux comme pour les salarié.e.s)

Agir !

Félicitez-le

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 février 2022 - Manifeste → Nationale

Ces candidats sont engagés auprès des associations à mettre fin aux élevages en cages

Mesure 5 : Mettre fin à tout élevage en cages au profit de l'élevage avec accès au plein air d'ici 2027 (3 points)
À l’heure actuelle, en France, 8 animaux sur 10, toutes filières confondues, sont élevés sans accès à l’extérieur. Au total, ce sont plus de 94% des veaux de boucherie, 95% des porcs ou encore 83% des poulets de chair qui sont élevés sans accès à l’extérieur. Plus de 98% des lapins, 36% des poules ou encore 90% des truies en lactation sont élevés en cages. Les cages confinent les animaux à l’extrême, privant l’animal de la capacité à satisfaire ses besoins physiologiques et comportementaux les plus basiques. Par exemple, les truies ne peuvent pas se retourner sur elles-mêmes.

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 janvier 2022 - Programme → Nationale

Dans son projet présidentiel, Philippe Poutou s'engage à «en finir avec l’élevage industriel»

Enfin une grande partie des activités doivent être relocalisées, à l’exemple de l’agriculture qui doit impérativement conserver les sols, préserver les paysages, supprimer les intrants chimiques, c’est-à-dire rompre avec son fonctionnement productiviste actuel. Cette nouvelle agriculture devra accompagner la végétalisation de l’alimentation nécessaire pour en finir avec l’élevage industriel, maltraitant pour les salariées et les animaux, polluant, coupable de la déforestation et de l’expulsion des populations indigènes de leurs territoires.

Agir !

Félicitez-le

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2022 - Programme → Nationale

Philippe Poutou se prononce en faveur de la végétalisation de l'alimentation... mais ne donne pas d'objectif de réduction de la consommation globale de protéines animales

Enfin une grande partie des activités doivent être relocalisées, à l’exemple de l’agriculture qui doit impérativement conserver les sols, préserver les paysages, supprimer les intrants chimiques, c’est-à-dire rompre avec son fonctionnement productiviste actuel. Cette nouvelle agriculture devra accompagner la végétalisation de l’alimentation nécessaire pour en finir avec l’élevage industriel, maltraitant pour les salariées et les animaux, polluant, coupable de la déforestation et de l’expulsion des populations indigènes de leurs territoires.

Agir !

Encouragez-le