a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 8 avril 2014 - Question parlementaire

Francoise Dumas refuse que les animaux soient mieux protégés dans les élevages de loisir

D'autres associations, au nom de la défense du "droit des animaux", ne partagent pas le même point de vue et tentent de remettre en cause l'élevage d'agrément en faisant adopter des réglementations aux niveaux européen et national.
extrait de la question parlementaire

Question parlementaire de Francoise Dumas, député du Gard :

Mme Françoise Dumas attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, sur les préoccupations des éleveurs d'animaux familiaux de loisir. Ces français passionnés d'animaux participent à des expositions et des concours dans le monde entier. Les associations qui œuvrent dans ce secteur s'inquiètent de l'article 24 de la loi d'avenir pour l'agriculture qui habilite le Gouvernement à prendre par ordonnance plusieurs mesures qui si elles étaient adoptées détruiraient l'élevage de loisir en France. Ces associations estiment, par les échanges auxquelles elles participent, agir en faveur de la construction européenne mais aussi contribuer au développement de l'économie locale. D'autres associations, au nom de la défense du "droit des animaux", ne partagent pas le même point de vue et tentent de remettre en cause l'élevage d'agrément en faisant adopter des réglementations aux niveaux européen et national. Il semblerait qu'un arrêté visant à réglementer les expositions et concours d'animaux soit en cours d'élaboration. Elle lui demande de bien vouloir lui faire connaître l'état de l'élaboration de cet arrêté et la position du Gouvernement sur ce dossier.