a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 25 novembre 2013 - Communication officielle → Local

Julien Sanchez, conseiller régional FN, a dénoncé la capture et la mise en fourrière des chats sur la commune de Beaucaire

Agir !

Félicitez-le

« Tout chat se trouvant en liberté à ces dates est en effet susceptible d’être capturé et emmené en fourrière. [...] Seront-ils euthanasiés ? »
« Si les animaux de compagnie n’ont pas le droit de vote, le respect du droit à la vie est une valeur essentielle et ils doivent eux aussi être considérés comme des habitants de Beaucaire. »
« Dans l’intérêt de tous, le Front National annonce de son côté qu’une fois aux responsabilités, il travaillera en partenariat avec les associations et prévoira dans le budget les moyens nécessaires pour parvenir à une stérilisation des chats errants dans les meilleures conditions. »

Intégralité du communiqué de presse ci-dessous :

A BEAUCAIRE : LA CCBTA INVENTE LE COUVRE-FEU POUR CHATS !

Communiqué de Presse de Julien SANCHEZ, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, Délégué National du FN :

La Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence (CCBTA) vient d’annoncer une sorte de « couvre-feu permanent » pour les chats du 2 au 6 décembre sur la commune de Beaucaire.
Tout chat se trouvant en liberté à ces dates est en effet susceptible d’être capturé et emmené en fourrière.
Soucieux de la protection de ces animaux dits de compagnie, Julien SANCHEZ, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, et le Front National Beaucaire, s’insurgent contre cette décision.

Les fourrières n’ayant pas en effet pour vocation de garder ces animaux sur le long terme et les SPA étant elles-mêmes surchargées, que vont devenir ces chats ? Seront-ils euthanasiés ?
Julien SANCHEZ et le Front National Beaucaire dénoncent les méthodes employées par les pouvoirs publics locaux.

Si les animaux de compagnie n’ont pas le droit de vote, le respect du droit à la vie est une valeur essentielle et ils doivent eux aussi être considérés comme des habitants de Beaucaire.
Alors que les élus en place choisissent la facilité, le Front National appliquera des solutions humaines et raisonnées.

A l’heure actuelle, les associatifs de ce domaine se plaignent à juste titre de n’être pas suffisamment aidés voire d’être méprisés par les pouvoirs publics sur la commune de Beaucaire.
Dans l’intérêt de tous, le Front National annonce de son côté qu’une fois aux responsabilités, il travaillera en partenariat avec les associations et prévoira dans le budget les moyens nécessaires pour parvenir à une stérilisation des chats errants dans les meilleures conditions. Ses élus s’emploieront aussi à faire connaître à la population les associations méritantes présentes sur la commune dans ce domaine comme dans les autres à travers un forum des associations au mois de septembre et la mise en valeur sur les supports de communication de la ville des associations Beaucairoises.

Le fait que la CCBTA demande par ailleurs aux Beaucairois de ne pas nourrir volontairement les chats errants sous peine d’amende est d’une hypocrisie et d’une indécence sans nom. Laisser mourir de faim un animal ne l’empêche pas de se reproduire et ne règle donc aucun problème, en plus d’être indigne.