ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 14 novembre 2016 - Programme

Le Parti animaliste veut inciter les propriétaires à stériliser leurs animaux via des crédits d’impôts

Rendre obligatoire la stérilisation des animaux de compagnie abandonnés pour les refuges et des animaux errants pour les collectivités. Inciter les propriétaires à stériliser leurs animaux via des crédits d’impôts.
(extrait du programme)

Partie du programme du Parti animaliste portant sur les animaux de compagnie :

Les animaux de compagnie

Mieux cohabiter avec les animaux

  • Sensibiliser les citoyens aux bonnes pratiques avec les animaux de compagnie (école, portail public, campagnes publiques…).
  • Faciliter l’admission des animaux de compagnie dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ou dans les foyers d’hébergements d’urgence et les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS).
  • Renforcer le rôle des associations de protection animale visées à l’article 2-13 du code de procédure pénale dans le contrôle du respect des animaux de compagnie (familles, malvoyants…) ou des animaux de travail (sécurité, pompiers…).
  • Créer une assurance-maladie obligatoire pour les animaux de compagnie.
  • Inciter les municipalités à mettre en place des espaces de vie pour les chats libres.
  • Inciter les municipalités à installer des pigeonniers contraceptifs. Interdiction de la mise à mort et de la stérilisation chirurgicale des pigeons.

Lutter contre les abandons

  • Encadrer strictement l’abandon licite auprès d’un refuge.
  • Rendre obligatoire la stérilisation des animaux de compagnie abandonnés pour les refuges et des animaux errants pour les collectivités. Inciter les propriétaires à stériliser leurs animaux via des crédits d’impôts.
  • Renforcer les aides d’Etat aux refuges, créer des refuges publics en remplacement des fourrières.
  • Interdire la mise à mort d’animaux dans les refuges en dehors de l’euthanasie à des fins de soulagement de l’animal.

Mieux encadrer le commerce d’animaux et lutter contre leur trafic

  • Augmenter les moyens alloués à la lutte contre le trafic d’animaux.
  • Rendre obligatoire l’identification, la vaccination et assurer la traçabilité de tout animal de compagnie.
  • Interdire de tirer un profit financier de la cession d’animaux de compagnie.
  • Interdire la vente d’“aquariums-boules” pour poissons rouges et plus généralement de tout aquarium de petite taille (volume minimum de 40 litres).
  • Encadrer l’élevage, le transport et l’acquisition des poissons d’ornement.

Protéger les chevaux

  • Interdire la mise à mort des chevaux en dehors de l’euthanasie à des fins de soulagement de l’animal. Interdire la production, l’importation et le commerce de viande de cheval.
  • Créer un fond de retraite pour tous les chevaux domestiques, auquel tout propriétaire doit abonder, de manière à assurer la fin de vie des animaux.