a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 30 janvier 2013 - Question parlementaire → Nationale

Patricia Schillinger souhaite renforcer la réglementation protégeant les animaux

donner à l'animal un statut digne de ce nom et le considérer comme un être vivant, rendre obligatoire la stérilisation / castration des chats domestiques [...], mettre en place un organisme ayant pour but de chercher les élevages non déclarés, et œuvrer jusqu'à leur fermeture, durcir les lois envers ceux qui maltraitent les animaux et les faire appliquer, mettre en place un site unique officiel des animaux en fourrières, où la photo de chaque animal y entrant serait ainsi mise en ligne.
extrait de la question

Question parlementaire de la sénatrice du Haut-Rhin 

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sur la protection des animaux. Le constat est toujours le même concernant la place des animaux dans notre société, et les cruautés dont ils sont victimes sont de pire en pire. Les animaux entrant dans les abattoirs, toujours plus nombreux, sont traités pour la majeure partie sans considération, les fourrières/refuges/associations sont surchargés quelle que soit la période de l'année, les chiots, qui avant étaient très vite adoptés, peuvent de nos jours passer des mois, des années, voire même toute leur vie derrière les barreaux… Certains animaux recueillis ou saisis, sont dans un état de maltraitance inqualifiable qui peut être sous forme de blessures, de déshydratation et/ou de malnutrition vraiment importante mettant en cause la survie de l'animal. Cela arrive de plus en plus souvent au fil des années, engendrant des coûts toujours plus importants pour les structures qui les accueillent, surtout quand l'euthanasie n'est pas pratiquée. Des mesures doivent être prises. Les associations de protection animale proposent, par exemple, de donner à l'animal un statut digne de ce nom et le considérer comme un être vivant, rendre obligatoire la stérilisation / castration des chats domestiques (les personnes préférant abandonner les chatons plutôt que de dépenser quelques euros), mettre en place un organisme ayant pour but de chercher les élevages non déclarés, et œuvrer jusqu'à leur fermeture, durcir les lois envers ceux qui maltraitent les animaux et les faire appliquer, mettre en place un site unique officiel des animaux en fourrières, où la photo de chaque animal y entrant serait ainsi mise en ligne. Ceci afin de permettre aux propriétaires de retrouver plus facilement leur animal, et aussi de favoriser les adoptions. Par conséquent, elle souhaiterait savoir quelles sont les intentions du Gouvernement sur ce sujet.

Source :