a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 22 septembre 2014 - Question parlementaire → Prise de position marquante → Européenne

Pour protéger les lévriers, Sophie Montel demande un statut d'animal de compagnie dans tous les États membres de l'Union européenne

Agir !

Félicitez-la

depuis des années déjà, la presse, interpellée par des associations de défense des lévriers, a rendu publiques les tortures dont sont victimes ces animaux en Espagne.
La Commission envisage-t-elle de mettre un terme à ces cas avérés de maltraitance animale, en accordant le statut d'animal de compagnie aux lévriers dans tous les États membres de l'Union européenne?
extrait de la question parlementaire de Sophie Montel

Objet: Maltraitance des animaux — les lévriers espagnols (galgos)

Si, en France, les lévriers du groupe 10 ne peuvent être utilisés pour la chasse, il n'en va pas de même en Espagne, où les lévriers (dits «galgos») sont exploités tant pour la chasse que pour les courses dans les cynodromes. Or, depuis des années déjà, la presse, interpellée par des associations de défense des lévriers, a rendu publiques les tortures dont sont victimes ces animaux en Espagne. Ainsi, il arrive fréquemment qu'un propriétaire, jugeant son lévrier insuffisamment rentable, lui inflige des sévices (brûlures, coups, privation de nourriture…), l'abandonne dans l'enfer des fourrières (appelées «perreras») ou le mette à mort (par pendaison…) en toute impunité.

1. Combien de milliers de galgos sont suppliciés tous les ans en Espagne?

2. La Commission envisage-t-elle de mettre un terme à ces cas avérés de maltraitance animale, en accordant le statut d'animal de compagnie aux lévriers dans tous les États membres de l'Union européenne? Un tel statut assurerait concrètement protection et contrôle et réduirait efficacement tous les abus (maltraitance, surproduction, trafics…).