Chasse

CPNT demande au gouvernement une dérogation pour chasser l'ortolan qui est une espèce protégée.

Parti politique (1)

Logo LMR (ex-CPNT)
LMR (ex-CPNT)

Prise de position

Sur le site du mouvement CPNT, extraits:
« Ce 26 juillet, aura lieu l’Assemblée générale des chasses traditionnelles et ortolans : que vont bien pouvoir cette fois inventer les parlementaires socialistes landais pour masquer leur échec et faire croire aux chasseurs landais qu’ils vont les défendre efficacement ?...
Suite aux nombreux discours lénifiants, mais pompeux et aux promesses répétées anesthésiantes dont les dernières lors de l’assemblée générale de la Fédération des Chasseurs landais le 20 avril, force est de constater que rien n’a avancé en matière de chasse à l’ortolan, bien au contraire !
Après l’annonce de l’abolition officielle de la chasse à la matole par le gouvernement Ayrault, entre l’inefficience du ministre Vidalies, les dossiers technico-politiques du sénateur Carrère, l’annonce d’une étude par le député Emmanuelli, beaucoup de mots sont prononcés, mais peu d’actes concrets et surtout efficaces aboutissent.
Or, et comme dit fort justement par le président de la FDC40, la dérogation est possible et légale et c’est aux décideurs politiques de prendre la décision, donc au gouvernement. Comme le rappelait le sénateur Carrère, « une petite signature suffit »… Mais elle n’est toujours pas là ! En clair, il rappelait le principe « quand on veut, on peut » ; la dérogation n’est pas prise, donc « ils » ne veulent pas !
Signe d’autant plus inquiétant donné par le gouvernement aux chasseurs landais : il vient de faire Officier de la Légion d’honneur le sinistre président à vie de la LPO, Bougrain-Dubourg, qui pourtant ne cesse de mener des actions-commando de destructions illégales dans les propriétés privées landaises…
En fait, il est clair que les parlementaires landais n’ont aucun crédit et poids au ministère de l’Écologie dont le nouvel occupant ne cesse de multiplier les amabilités à destination de l’écologie ultra…
Alors, après l’échec patent et l’inefficacité totale de leurs promesses, quel nouvel artifice ou inédite promesse vont pouvoir cette fois inventer les parlementaires socialistes landais pour faire illusion, cette année encore, à l’assemblée générale des chasses traditionnelles landaises qui a lieu ce 26 juillet à Campagne ?
Simple rappel : avant le 6 mai 2012, ces parlementaires PS ne faisaient que critiquer le pouvoir (de droite), mais à l’époque, les chasseurs pouvaient chasser l’ortolan tranquillement par tolérance.
Depuis que la gauche a absolument TOUS les pouvoirs, il n’a pas fallu plus d’un an pour régler le problème… dans le sens des écologistes anti chasse : la chasse à l’ortolan est maintenant officiellement interdite. Bravo les socialistes qui se disent amoureux de la chasse et défenseurs des chasseurs 
 »

Rappelons que la France a été condamnée trois fois par la Cour européenne de justice en raison de sa tolérance vis-à-vis des braconniers d'ortolans.
La chasse à l'ortolan consiste à capturer ces minuscules oiseaux ne pesant pas plus de 27 grammes, puis de les engraisser plusieurs semaines en cage et dans l'obscurité avant de les tuer en les noyant dans un verre d'Armagnac.

Lire la suite

Partager cette prise de position