a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 8 octobre 2015 - Question parlementaire → Nationale

Delphine Bataille demande davantage de mesures contre les rats musqués

Agir !

Interpellez-la

Le rat musqué est une espèce invasive qui a été introduite en France pour l'élevage et la commercialisation de sa fourrure. (...) Aussi, elle souhaite connaître les mesures [que la ministre de l'écologie] envisage pour accompagner efficacement les communes dans la lutte contre cette infestation de rats musqués et faire face aux risques qui en découlent.
(extrait de la question)

Question écrite de Delphine Bataille, sénatrice du Nord :

Forte recrudescence de rats musqués dans la région Nord-Pas-de-Calais

Mme Delphine Bataille attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur la forte recrudescence de rats musqués dans la région Nord-Pas-de-Calais.
Le rat musqué est une espèce invasive qui a été introduite en France pour l'élevage et la commercialisation de sa fourrure. Cette espèce aquatique, qui prolifère depuis dans nos régions, participe à la dégradations de nos marais et de nos cultures dans les zones humides.
Elle est aussi à l'origine de nombreux dégâts le long des berges, sur tout le réseau hydraulique, et même sur les routes et chemins, à cause des galeries souterraines qui affaiblissent la voirie.
Les rats musqués sont aussi vecteurs de la leptospirose, maladie qui se transmet par contact des muqueuses et de la peau, dont une forte augmentation du nombre de cas signalés a été constatée.

L'interdiction de piégeage chimique ainsi que l'absence d'hivers rigoureux depuis deux saisons ont favorisé leur reproduction sur notre territoire.

Ainsi, l'année 2014 constitue un record de prises avec une hausse brutale de 50 % par rapport à 2013 et cette tendance se confirme au premier semestre de 2015.

Les organismes chargés de contrôler la prolifération de ces nuisibles dénoncent les risques majeurs qui accompagnent cette forte recrudescence, un risque économique pour l'agriculture locale, un risque environnemental et hydraulique et un réel risque sanitaire et de salubrité.

Aussi, elle souhaite connaître les mesures qu'elle envisage pour accompagner efficacement les communes dans la lutte contre cette infestation de rats musqués et faire face aux risques qui en découlent.

Source :