a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 2 juillet 2013 - Question parlementaire → Nationale

Gilles Lurton défend les revendications des chasseurs d'oiseaux d'eau

Agir !

Interpellez-le

Dans une question parlementaire Gilles Lurton député de l'Ile et Vilaine défend la revendication des chasseurs pour le rétablissement en février de la chasse aux oies et pour la levée du moratoire de cinq ans sur certaines espèces de gibiers d'eau.

Question parlementaire de Gilles Lurton, député de l'Ile et Vilaine :

M. Gilles Lurton appelle l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les revendications des chasseurs français, notamment concernant le rétablissement en février de la chasse des oies et la levée des moratoires pour cinq années des espèces suivantes : courlis cendré, eider à duvet, barge à queue noire, vanneau huppé, sur l'ensemble du territoire. Selon la Fédération nationale des chasseurs, les dispositions qui ont conduit à l'adoption des moratoires n'ont aucune base ou justification scientifique. En effet, l'État s'était engagé à faire pratiquer des études scientifiques sur l'état de ces espèces dans les cinq années de validité de cette mesure. Or aucune étude n'a été réalisée durant cette période et aucune nouvelle donnée ne vient confirmer ou infirmer la nécessité de maintenir ces dispositifs qui pénalisent les chasseurs de gibier d'eau. Dans le département d'Ille-et-Vilaine, ces espèces sont chassées plus particulièrement en baie du mont Saint-Michel et en estuaire de la Rance. Les prélèvements opérés sur ces zones par les chasseurs sont infimes par rapport aux stationnements observés en périodes hivernales ou au regard de la population. Les chasseurs ne comprennent plus ces décisions et sont de plus en plus inquiets pour la pérennité de leur activité traditionnelle essentielle à la vie de nos territoires ruraux. C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui indiquer les réponses qu'elle entend apporter aux demandes des chasseurs.