Chasse

Joëlle Mélin demande à la Commission de protéger les populations d'oiseaux et d'insectes de la pollution lumineuse

Félicitez-la
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Prise de position

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de Joelle Mélin :

Selon une étude américaine publiée dans la revue «Biological Conservation», la pollution lumineuse serait un facteur important de la disparition progressive des populations d’insectes dans le monde, dans la mesure où la lumière artificielle affecte leur recherche de nourriture et les signaux d’accouplement qui ne se sont visibles que dans le noir, ou encore les rend plus vulnérables face aux prédateurs.
L’étude conclut que si rien n’est fait, de nombreux insectes auront pris le chemin de l’extinction en quelques décennies, entraînant dans leur déclin la disparition de nombreux oiseaux et autres animaux qui s’en nourrissent. En effet, en Europe, la disparition, ces trente dernières années, de plus de 80 % des insectes est à l’origine de celle de près de 400 millions d’oiseaux.
Des solutions existent pourtant. La réduction des lumières bleues, le recours aux LED permettant de diminuer l’intensité lumineuse, et la réduction de l’éclairage public sont autant de mesures qui permettraient de lutter contre cette extinction.
Nous souhaitons donc savoir si la Commission entend se saisir du problème de la pollution lumineuse afin de stopper les conséquences dévastatrices de celle-ci sur les écosystèmes et la biodiversité.

Partager cette prise de position