Chasse & pêche

Marie Mercier demande au gouvernement de créer une subvention pour les lieutenants de louveterie

Personnalité politique (1)

Photo Marie Mercier
Marie Mercier Sénatrice (71) LR

Question parlementaire

Nationale

Question écrite n° 05311 de Mme Marie Mercier sénatrice (Saône-et-Loire - Les Républicains):

Mme Marie Mercier attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur et des outre-mer sur l'action de service public que réalisent les lieutenants de louveterie dans les départements, notamment ceux fortement impactés par la présence du loup. Leurs interventions, à la demande du représentant de l'État, sont nécessaires pour des raisons de sécurité, mais aussi de biodiversité puisqu'elles permettent de freiner la prolifération d'une espèce. Le dramatique sujet du loup concerne actuellement un certain nombre de départements dont la Saône-et-Loire et il s'agit de prendre toutes les décisions nécessaires pour protéger les hommes et les troupeaux de nos éleveurs. Or non seulement les lieutenants de louveterie interviennent de manière bénévole, mais les frais des prélèvements d'animaux - tenues, insignes, carburant, armes - sont à leur charge. S'ils ne sont pas des agents de l'État, ces lieutenants de louveterie agissent pour le bien de tous, dans le cadre d'une mission de service public commandée par le préfet. Aussi, elle souhaite savoir si l'État, comme il le fait avec les pompiers volontaires, pourrait accorder une rémunération aux louvetiers et les aider financièrement pour permettre d'améliorer leurs actions.

Lire la suite

Crédits

Soumis par Thierry Lherm

Sources

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

81%

des Français
sont favorables à ce que les vacances scolaires deviennent une période non chassée

Parcourir les sondages
Sondage
Chasse & pêche
Sondage sur le thème Chasse & pêche
52%

des Français
estiment que le « bien-être » des animaux sauvages n'est pas assuré aujourd'hui en France

Parcourir les sondages