Chasse

Nathalie Griesbeck veut diminuer la protection des loups et faciliter les tirs

Interpellez-la

Personnalité politique (1)

Prise de position

1. La Commission européenne envisage-t-elle de sortir le loup de l'annexe IV de la «Directive Habitats» et d'ainsi rendre moins restrictive sa protection?
2. La Commission envisage-t-elle d'assouplir les conditions de prélèvement des loups pour permettre une plus grande réactivité des éleveurs lorsqu'ils font face à des attaques?

extrait de la question

Question avec demande de réponse écrite à la commission de Nathalie Griesbeck :

Objet: Protéger les élevages ovins contre les attaques du loup

Depuis de nombreuses années, les éleveurs ovins français et européens font face à de grandes difficultés, la production et la consommation de viandes ovines étant toutes deux en baisse constante.
Dans ce cadre, la recrudescence du loup et donc des attaques du prédateur sur les troupeaux — 1874 en 2012 — est particulièrement problématique. En effet, si le maintien de la population de loups sauvages dans un bon état de conservation est essentiel à la préservation de la biodiversité européenne, ces attaques multiples affectent profondément les éleveurs et les territoires.
Le fait est que la marge de manœuvre des éleveurs et des gouvernements européens est très limitée lorsqu'il s'agit de faire face aux attaques du loup. Étant classé par la «Directive Habitats» comme «animal d'intérêt communautaire strictement protégé», le canis lupus bénéficie d'une protection particulière qui empêche notamment tout prélèvement, si ce n'est dans des conditions dérogatoires extrêmement précises. Pourtant, depuis l'adoption en 1992, de la «Directive Habitats», la population de loups a beaucoup augmenté, au point que le prédateur devrait prochainement retrouver son implantation d'origine en France. Dans ces conditions et dans une logique de soutien à l'agriculture européenne, il me paraît essentiel de protéger les éleveurs contre les dégâts causés par les loups.
1. La Commission européenne envisage-t-elle de sortir le loup de l'annexe IV de la «Directive Habitats» et d'ainsi rendre moins restrictive sa protection?
2. La Commission envisage-t-elle d'assouplir les conditions de prélèvement des loups pour permettre une plus grande réactivité des éleveurs lorsqu'ils font face à des attaques?
3. La Commission affirme dans sa réponse à la question E-012947/2013 avoir mis en place un groupe de travail sur les grands carnivores. Ce groupe de travail s'est-il réuni? Combien de fois? Quels sont les résultats de ce dialogue? La question du loup a-t-elle été spécifiquement abordée?

Lire la suite

Partager cette prise de position