ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 21 mai 2012 - Question parlementaire → Europe

Sandrine Bélier et Catherine Grèze dénoncent les insuffisances de la France pour protéger les ours

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Concernant le volet «Ours» de la Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité et les mesures relatives à l'organisation de la chasse et de l'exploitation forestière ?
extrait de la question

Question écrite à la commission de Sandrine Bélier et Catherine :

Objet: Insuffisance de la France au regard des obligations lui incombant en vertu de la directive «Habitats» 92/43/CEE en ce qui concerne la protection des populations d'ours .

Au printemps 2011, le gouvernement français avait annoncé le lâcher d'une ourse en Béarn, noyau historique de l'ours dans les Pyrénées où il ne reste aujourd'hui que deux mâles, avant de finalement se rétracter en juin.
La Commission a reconnu, dans le cadre de la pétition no 1542/2010 déposée devant le Parlement européen par plusieurs associations et d'une réponse à une question écrite, le caractère préoccupant du statut de conservation de l'ours dans les Pyrénées. Elle a demandé, dans ce contexte, des informations aux autorités françaises pour s'assurer que les conditions de la restauration d'un état de conservation favorable sont bien mises en place et qu'un régime de protection stricte, tel que prévu au titre de l'article 12 de la directive «Habitats» (92/43/CEE), est effectif.
La Commission évoquait la nécessité d'attendre la finalisation de la Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité, à laquelle des mesures spécifiques à la restauration des populations d'ours devaient être intégrées, afin d'évaluer si les mesures prises par la France étaient compatibles avec ses obligations découlant de la directive «Habitats». Or, il s'avère que cette stratégie ne contient finalement aucune mesure spécifique pour la restauration à terme d'un état de conservation favorable des populations d'ours.
La Commission a-t-elle reçu des réponses aux questions qu'elle a adressées aux autorités françaises :

Concernant le volet «Ours» de la Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité et les mesures relatives à l'organisation de la chasse et de l'exploitation forestière?
Si oui, quelle est son analyse des informations ainsi transmises? Selon son analyse, envisage-t-elle d'engager une procédure à l'encontre de la France pour manquement à ses obligations découlant de la directive «Habitats» en ce qui concerne la protection de l'ours brun dans les Pyrénées?