a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 17 juin 2014 - Question parlementaire

Pierre Morel-A-L'Huissier souhaite que l'évolution du statut de l'animal soit sans conséquence sur l'élevage et la chasse

Agir !

Interpellez-le

Aussi, il lui demande s'il y a actuellement des garanties sur le fait que cette reconnaissance de l'intelligence de l'animal n'aura pas de conséquences néfastes sur l'élevage et la chasse
extrait de la question (réponse du gouvernement)

Question parlementaire de Pierre Morel-A-L'Huissier, député de Lozère :

M. Pierre Morel-A-L'Huissier attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, sur le statut des animaux. C'est une avancée dans la lutte contre la maltraitance que peuvent subir les animaux domestiques. Cependant, les conséquences de cette reconnaissance peuvent avoir des conséquences négatives importantes, notamment vis-à-vis de l'élevage et de l'abattage des animaux pour la consommation, ainsi que pour l'abattage d'animaux en vue de réguler leur population. Aussi, il lui demande s'il y a actuellement des garanties sur le fait que cette reconnaissance de l'intelligence de l'animal n'aura pas de conséquences néfastes sur l'élevage et la chasse, activités qui font partie du patrimoine traditionnel français et qui sont nécessaires à la population et au paysage français.