ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 29 septembre 2020 - Vote → Municipale

La ville de Pessac adopte une motion «en faveur du bien-être animal et du Référendum pour les animaux»

Agir !

Félicitez-les

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 29 SEPTEMBRE 2020
MOTION PORTÉE PAR LA VILLE DE PESSAC EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE ANIMAL ET DU RÉFÉRENDUM POUR LES ANIMAUX

Le 1er novembre 2018, le Gouvernement français a promulgué plusieurs mesures contre la maltraitance animale dans le cadre de la loi « Alimentation et Agriculture » en se concentrant principalement sur les droits des associations animales et les mesures punitives à l'encontre de la maltraitance en élevage dans les phases de transport et d'abattage. Près de deux ans après, plus de deux tiers des Français souhaitent une meilleure prise en compte du bien-être animal et veulent lutter plus intensément contre la maltraitance. Ce résultat, issu d'un récent sondage mené par l'IFOP confirme qu'il y a une réelle attente sociétale sur la question.

La Ville de Pessac s'est engagée sur ce sujet dès la mandature précédente. Le soutien à la Société Protectrice des Animaux a été renforcé, un partenariat a été signé avec l'association LPO afin de prendre en charge plus de la moitié du coût d'un refuge LPO pour les habitants, et un arrêté municipal a été pris afin d'interdire les cirques avec animaux sauvages sur la commune. Au lendemain de l'investiture de la nouvelle équipe municipale, le Maire a créé une délégation consacrée au bien-être animal et un agent municipal travaille désormais sur cette question. Fervent défenseur de la cause animale, la Ville de Pessac entend faire respecter les droits des animaux, prendre en considération les acteurs du terrain et mener des actions concrètes et opérationnelles sur le territoire pessacais : clause sur le bien-être animal dans le cahier des charges consacré à la restauration scolaire, création de cani-parcs, création de partenariat entre les vétérinaires et les propriétaires précaires, aller vers des pratiques non-létales contre les espèces susceptibles d'occasionner des dégâts, garantir la transparence de l'activité de la fourrière ou encore lancement d'une campagne de stérilisation des chats errants.
Par ailleurs, la récente initiative prise pour lancer le référendum pour les animaux entend inscrire dans notre corpus juridique un certain nombre de règles et d'objectifs. Cette initiative est déjà soutenue par de nombreuses associations et personnalités du monde politique, culturel, associatif et économique, et près de 800.000 Français. Sur les 185 parlementaires et 10% des personnes inscrites sur les listes électorales nécessaires pour soumettre une proposition de loi au référendum, il manque aujourd'hui 43 parlementaires.
Être vivant doué de sensibilité, l'animal mérite toute notre attention. La ville de Pessac entend :

1. Poursuivre son action en faveur du bien-être animal en réaffirmant dans son action municipale les cinq principes fondateurs qui définissent la notion de bien-être animal, principes inscrits à l'Organisation Mondiale de la Santé Animale :
• Ne pas souffrir de la faim ou de la soif
• Ne pas souffrir d'inconfort
• Ne pas souffrir de douleurs, de blessures ou de maladies
• Pouvoir exprimer les comportements naturels propres à l'espèce
• Ne pas éprouver de peur ou de détresse

2. Soutenir le référendum pour les animaux qui comprend six actions majeures à engager le plus rapidement possible :
• L'interdiction de l'élevage en cage
• L'interdiction des élevages à fourrure
• En finir avec l'élevage intensif
• L'interdiction de la chasse à courre, du déterrage et des chasses dites traditionnelles
• L'interdiction des spectacles avec animaux sauvages
• La fin de l'expérimentation animale

Tweet du maire de Pessac pour annoncer le vote de cette motion :
À l'initiative de l'équipe municipale, la motion sur le bien-être animal et le référendum pour les animaux a été votée à l'unanimité par le conseil municipal. Je me réjouis de cet engagement collectif pour aller plus loin sur ce sujet. #Pessac #bienetreanimal
@RIPanimaux