a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 décembre 2014 - Question parlementaire

Hubert Falco souhaite développer la concertation avec les associations sur l'élevage et le "bien-être animal"

Selon la direction générale de l'alimentation, il est prévu de revoir tous les dispositifs de mise à mort sur toutes les filières et de lancer une stratégie nouvelle en faveur du bien être animal.
Il rappelle que, sur la question de l'élevage et du bien être animal, la concertation entre l'État, les associations œuvrant pour les animaux et les acteurs économiques est trop peu développée si l'on compare à d'autres pays comme la Belgique par exemple
extraits de la question parlementaire (réponse du gouvernement)

Question écrite de M. Hubert Falco, sénateur du Var :

M. Hubert Falco attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les conditions extrêmement choquante du broyage à vif des poussins et des conditions d'élevage des poules pondeuses. Selon la direction générale de l'alimentation, il est prévu de revoir tous les dispositifs de mise à mort sur toutes les filières et de lancer une stratégie nouvelle en faveur du bien être animal.
Il ajoute que la réflexion sur la mise à mort des animaux en dehors des abattoirs et les conditions de mise à mort des poussins dans les couvoirs doit être menée en collaboration avec les éleveurs.
Il rappelle que, sur la question de l'élevage et du bien être animal, la concertation entre l'État, les associations œuvrant pour les animaux et les acteurs économiques est trop peu développée si l'on compare à d'autres pays comme la Belgique par exemple, où les associations de protection animale sont systématiquement associées aux décisions prises dans le domaine de l'élevage.
Il pense souhaitable de favoriser le dialogue et la concertation entre les associations et les représentants des filières agricoles, afin que le bien être animal soit au cœur du débat. Aussi souhaite-t-il qu'il puisse lui indiquer les intentions du Gouvernement sur ce sujet ainsi que le calendrier prévu.

Source :