a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 23 juillet 2015 - Question parlementaire

Marie-Françoise Perol-Dumont souhaite mettre fin au broyage des poussins mâles

L'Allemagne a décidé d'avoir recours à un procédé de détermination du sexe des poussins dès 2016, (...). La pratique du broyage serait abolie semble-t-il à l'horizon 2017.
Aussi lui demande-t-elle son opinion sur cette méthode qui permettrait d'améliorer sensiblement les conditions d'élevage dans les couvoirs, et si elle pourrait être déclinée rapidement sur le territoire français.

(extrait de la question)
(réponse du ministre)

Question écrite de Marie-Françoise Perol-Dumont, sénatrice de Haute-Vienne :

Interdiction du broyage à vif des poussins mâles et détermination prénatale du sexe des poussins

Mme Marie-Françoise Perol-Dumont souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur la pratique du broyage à vif des poussins dans les couvoirs de poules pondeuses.
Dans l'élevage avicole, seuls les nouveau-nés femelles sont conservés pour la production d'œufs et les poussins mâles sont détruits, car n'ayant pas les mêmes caractéristiques que les poulets élevés pour leur chair, ils sont considérés comme inutiles par la filière. On estime donc à 50 millions le nombre de poussins mâles tués de façon particulièrement cruelle chaque année en France.
Cette pratique ne correspond pas aux principes d'une société qui a reconnu récemment le caractère sensible de l'animal, ni aux attentes de nos concitoyens sur le sujet.
L'Allemagne a décidé d'avoir recours à un procédé de détermination du sexe des poussins dès 2016, ce qui permet un tri précoce des poussins dans l'œuf et évite ainsi la mise à mort des poussins mâles. La pratique du broyage serait abolie semble-t-il à l'horizon 2017.
Aussi lui demande-t-elle son opinion sur cette méthode qui permettrait d'améliorer sensiblement les conditions d'élevage dans les couvoirs, et si elle pourrait être déclinée rapidement sur le territoire français.

Source :