a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 4 septembre 2014 - Question parlementaire → Europe

Patrick Le Hyaric souhaite des mesures pour soutenir le secteur de la viande bovine en Europe

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Durant l'année écoulée, la volatilité des prix de la chaîne d'approvisionnement de viande bovine a grimpé en flèche.
Quelles mesures le Conseil prend-il afin de veiller à ce que le secteur de la viande bovine en Europe reste compétitif et prospère?
Quelles mesures la Commission prend-elle afin de veiller à ce que le secteur de la viande bovine en Europe reste compétitif et prospère?
extraits des questions posées par Matt Carthy, Liadh Ní Riada, Lynn Boylan, Martina Anderson, Miguel Viegas, Patrick Le Hyaric, Luke Ming Flanagan, au nom du groupe GUE/NGL (dont les élus du Front de Gauche sont membres)

Texte de la question posée au Conseil :

Objet : Volatilité des prix dans le secteur de la viande bovine

Durant l'année écoulée, la volatilité des prix de la chaîne d'approvisionnement de viande bovine a grimpé en flèche. Les petits producteurs se voient infliger des amendes arbitraires et les gros acheteurs introduisent des critères complexes afin d'éviter de faire face à leurs obligations contractuelles.

Cette pratique déloyale met davantage de pression sur les agriculteurs européens, alors que nombre d'entre eux sont déjà en difficulté.

La question de la transparence dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire reste au cœur du débat.

Dans quelle mesure le Conseil est-il conscient de l'existence de cette pratique et que fait-il pour gérer ce problème?

Quelles mesures le Conseil prend-il afin de veiller à ce que le secteur de la viande bovine en Europe reste compétitif et prospère?

Quelles initiatives le Conseil prend-il afin de protéger les petits producteurs?

Texte de la question posée à la Commission :

Objet : Volatilité des prix dans le secteur de la viande bovine

Durant l'année écoulée, la volatilité des prix de la chaîne d'approvisionnement de viande bovine a grimpé en flèche. Les petits producteurs se voient infliger des amendes arbitraires et les gros acheteurs introduisent des critères complexes afin d'éviter de faire face à leurs obligations contractuelles.

Cette pratique déloyale met davantage de pression sur les agriculteurs européens, alors que nombre d'entre eux sont déjà en difficulté.

La question de la transparence dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire reste au cœur du débat.

Dans quelle mesure la Commission est-elle consciente de l'existence de cette pratique et que fait-elle pour gérer ce problème?

Quelles mesures la Commission prend-elle afin de veiller à ce que le secteur de la viande bovine en Europe reste compétitif et prospère?

Quelles initiatives la Commission prend-elle afin de protéger les petits producteurs?