a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Violence des abattoirs : Jacques Lamblin affirme que les actes filmés sont «marginaux», «rarissimes» et «montés en épingle»

Propos irréalistes laissant entendre que les abattoirs ne seraient pas des lieux d'angoisse, de détresse et de souffrance pour les animaux

Je reste convaincu, à la lumière de mon expérience, que les enregistrements diffusés par L214 jettent un coup de projecteur sur des actes certes inacceptables, mais absolument marginaux.
Nous montrerons ainsi que l’association L214 exagère, monte en épingle quelques comportements rarissimes. Nous empêcherons les scandales. En somme, c’est une arme pour protéger les producteurs et les éleveurs contre les militants du type de l’association L214.
(extrait des propos tenus par Jacques Lamblin en séance)