ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 15 novembre 2016 - Programme → Nationale

Fin de l’utilisation d'animaux, vivants ou morts, pour l'enseignement scientifique

Agir !

Félicitez-les

Fin de l’utilisation d'animaux, vivants ou morts, et de parties d'animaux, même issues de
l'alimentation

dans toutes les études (école, collège, lycée, classes préparatoires, études supérieures y compris médecine, biologie, physique-chimie, etc.)

Développement obligatoire des méthodes d’enseignement alternatives :

vidéos, programmes informatiques interactifs, reproduction en plastique d'animaux ou de parties anatomiques, plastination, mannequins interactifs…

Pour les quelques formations supérieures où certains enseignements nécessitent l'utilisation de corps réels :

Possibilité d'utiliser un nombre déterminé de cadavres ayant été donnés (par des particuliers ou des
sanctuaires) suite à la mort naturelle d’animaux, et généralisation de la méthode d’enseignement « Observation et pratique progressive en milieu professionnel »

(extrait des propositions élaborées au sein de la sous-commission condition animale de Nouvelle Donne)

Source :