a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 2 juin 2013 - Communication officielle

Le MHAN demande l'abandon des filets dérivants et chaluts pélagiques

Le Mouvement

Hommes Animaux Nature

demande

l’abandon des méthodes de pêche non sélectives

Pourquoi ?

Parce que filets dérivants et chaluts pélagiques,

· appauvrissent les fonds marins.

· Causent des ravages incommensurables chez les cétacés.

Saviez-vous que lorsqu’un chalut croise une troupe de dauphins, c’est 5 à 15 animaux, voire plus qu’il capture !

Mais d’abord, savez-vous ce qu’est un chalut pélagique ?

Ce sont d’énormes nasses mobiles de plusieurs centaines de mètres de longueur avec une ouverture de 10 à 150 mètres pouvant descendre jusqu'à 300 mètres de profondeur ( la hauteur de la tour Eiffel ! ), ramassant tout sur son passage.

Les conséquences en sont :

· Diminution des échouages ( 800 en 1989, 300 en 1995 ), révélant la disparition progressive des cétacés de nos côtes .

Or comme les échouages doivent être signalés ( circulaire interministérielle ) pour déterminer les facteurs causals de la mort, les pêcheurs ( du Golfe de Gascogne par exemple ), fautifs, préfèrent ouvrir le ventre des dauphins d’un coup de couteau pour qu’ils coulent à pic, voire les lester d’une vieille batterie afin d’éviter les questions embarrassantes.

C’est ainsi que pour ces mêmes raisons, des communes confient le ramassage et l’équarrissage à titre onéreux à des sociétés de nettoyage.

Vraiment, dans quel monde vivons-nous !

C’est une honte pour l’homme que de pratiquer un tel holocauste, sur les mammifères marins, tout cela afin de " savourer pour pas cher " un poisson carré pané dans une assiette.

Source :