a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 27 décembre 2018 - Question parlementaire

Le sénateur Ladislas Poniatowski demande un moratoire sur la pêche des civelles

Question écrite n° 08361 de M. Ladislas Poniatowski sénateur (Eure - Les Républicains):

M. Ladislas Poniatowski attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur la menace qui pèse sur la civelle ou pibale, noms régionaux désignant l'alevin de l'anguille européenne lorsqu'il pénètre dans les rivières, espèce en voie d'extinction qui fait l'objet d'un trafic d'ampleur à destination du marché asiatique. La pêche des civelles pour la consommation humaine n'est pas interdite dans l'hexagone, mais elle est réservée aux professionnels et les quotas de capture sont limités. Les civelles sont très recherchées en Asie où elles se négocient entre 1 000 et 4 000 € le kilo à Hong Kong, plus chères qu'un kilo de caviar. Leur revente est tellement lucrative que les braconniers s'organisent en véritable réseau.
La menace d'extinction étant bien réelle ; il lui demande si il ne serait pas nécessaire d'appliquer des mesures plus radicales que la capture de quelques tonnes de civelles aux fins de les réimplanter dans les rivières où il n'y en a plus du tout, comme, par exemple, d'imposer un moratoire d'une ou deux années de cette pêche à des fins alimentaires.

Source :