Animaux de compagnie

Chiens et chats massacrés à Yulin : le ministre des affaires étrangères n'envisage pas d'intervenir auprès de la Chine

Interpellez-les

Personnalités politiques (3)

Parti politique (1)

Logo Renaissance
Renaissance

Question parlementaire

Nationale

Réponse du ministère de l'Europe et des affaires étrangères aux questions écrites des députés Loïc Dombreval et Éric Diard :

La France est mobilisée sur les questions de bien-être animal. En janvier 2015, le Parlement français a modifié le code civil pour reconnaître aux animaux domestiques le statut d'"êtres vivants doués de sensibilité". Au niveau international, la France apporte son soutien aux actions menées par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et est sensible à la souffrance animale du fait du traitement réservé aux chiens et aux chats abattus et consommés en Chine, notamment à l'occasion du festival de Yulin. Ces pratiques demeurent mais des évolutions commencent à émerger en Chine : une proposition de loi sur la protection des animaux, formulée par l'Académie chinoise des sciences sociales en 2009 et soumise à l'examen de l'Assemblée nationale populaire en 2011, est toujours en cours d'étude. Cette loi prévoit l'interdiction des actes de cruauté envers les animaux.

Lire la suite

Crédits

Soumis par Thierry Lherm

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

62%

des Français
sont favorables à la stérilisation obligatoire des animaux de compagnie

Parcourir les sondages
78%

des Français
sont favorables à l’interdiction de vendre tous les types d’animaux en animalerie

Parcourir les sondages