Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Édouard Philippe ?

Prises de position de Édouard Philippe classées par thème :

Dernières prises de position de Édouard Philippe (45 référencées)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 30 octobre 2018 - Question parlementaire

Détention des cétacés: le ministre de l'Écologie "discute" et "est à l'écoute" mais ne s'engage pas à y mettre fin

Manque d'engagement inquiétant

À la suite à cette décision, des discussions ont été engagées (...) afin de retravailler les prescriptions à fixer pour ces établissements
Le ministère de la transition écologique et solidaire est à l'écoute de l'ensemble des différents acteurs (...) une analyse sera conduite sur les impacts des différentes options
(extraits de la réponse aux questions des députées Samantha Cazebonne et Emilie Guérel)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 25 octobre 2018 - Question parlementaire

Abandons d'animaux : le ministre de l'Intérieur n'envisage ni aggravation des sanctions ni renforcement de l'application des peines

Au renforcement des sanctions, il est privilégié la responsabilisation des propriétaires et futurs acquéreurs.
Le ministère chargé de l'agriculture a également financé la réédition du livret « Vivre avec un animal de compagnie » qui a été réactualisé et imprimé en 40 000 exemplaires pour être diffusé largement et mis à disposition des futurs propriétaires dans les lieux d'information privilégiés.
(extraits de la réponse à la question de la sénatrice Isabelle Raimond-Pavero)
40 000 livrets pour quel effet, pour combien d'années ? Entre 60 000 et 100 000 animaux sont abandonnés chaque année...

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 16 octobre 2018 - Question parlementaire

Stérilisation des chats : le ministre de l'Agriculture préfère distribuer une brochure plutôt que de faire évoluer la loi

C'est pourquoi il convient d'axer la lutte contre les proliférations de chats errants vers le développement de ce dispositif [chats libres]. Pour cela, le ministère de l'agriculture et de l'alimentation a entrepris de sensibiliser les maires en leur fournissant une aide méthodologique sous la forme d'une brochure, disponible sur le site Internet du ministère à l'adresse suivante : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Fourriere_animale_guide_cle8629f9.pdf
(extrait de la réponse du ministre de l'Agriculture à la question du député Sébastien Chenu)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 16 octobre 2018 - Question parlementaire

Le ministre de l'Écologie "envisage de lancer une réflexion sur l'évolution" de l'arrêté réglementant la détention des ours dans le cadre de spectacles itinérants

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

l'utilisation de ces animaux dans un tel contexte n'est souvent pas justifiée sur le plan pédagogique, ni artistique et donc non conforme à l'article 3-II de l'arrêté du 18 mars 2011 précité. Par ailleurs, au regard de la préoccupation croissante de la société sur la place des animaux sauvages dans les établissements itinérants, il est envisagé de lancer une réflexion sur l'évolution de cet arrêté.
(extrait de la réponse à la question de la députée Claire O'petit)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 27 septembre 2018 - Vote

Arrêtés autorisant par dérogation la chasse de centaines de milliers d'oiseaux à la glu, à la matole, aux pantes...

Le nouveau ministre François de Rugy notamment en charge de la biodiversité impose une démarche contre-nature. Malgré près de 27 000 avis défavorables de Françaises et de Français déposés lors des 3 consultations publiques lancées cet été, François de Rugy vient de signer 11 arrêtés pour la saison 2018-2019 sur les projets de piégeage des oiseaux, autorisant la capture de 106 500 alouettes des champs par les pantes et matoles dans le Sud-Ouest, de 42 500 grives et merles en PACA, de 200 vanneaux huppés, 10 pluviers dorés et 5 800 grives aux tenderies dans les Ardennes.
(extrait de l'article de la LPO)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 31 juillet 2018 - Question parlementaire

Pêche de loisir : selon le Ministre de l'Écologie «il appartient aux pêcheurs de pratiquer une pêche tenant compte du bien-être animal»

Sur la question du bien-être animal, la priorité du Gouvernement se porte actuellement sur les animaux d'élevage, au travers d'une stratégie nationale pour le bien-être des animaux, qui aborde également le cas des animaux de compagnie, de loisir ou utilisés à des fins scientifiques et sur la création d'un centre national de référence sur le bien-être animal. En attendant, il appartient aux pêcheurs, soit individuellement soit collectivement, au sein de leurs associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique, de pratiquer une pêche tenant compte du bien-être animal.
(extrait de la réponse du Ministère à la question écrite de la députée Claire O'Petit sur la limitation des souffrances infligées aux poissons dans le cadre de ce "loisir")

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 29 juillet 2018 - Vote

Arrêtés autorisant par dérogation la chasse de centaines de milliers d'oiseaux à la glu, à la matole, aux pantes...

Sous prétexte de « traditions », le Ministère de la transition écologique et solidaire veut, comme les années précédentes, autoriser diverses pratiques cruelles de piégeage de centaines de milliers d’oiseaux. En plus d’être cruels, certains de ces pièges sont non-sélectifs :

  • La chasse aux pantes consiste à capturer l’Alouette des champs à l’aide de grands filets horizontaux (pantes) disposés au sol et déclenchés au moment opportun par un chasseur qui l’attire grâce à un appelant maintenu « au noir » pendant plusieurs jours.
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 10 juillet 2018 - Question parlementaire

La ministre de la Santé rejette l'idée d'interdire l'accès des mineurs aux "écoles taurines" et aux corridas

Néanmoins, le principe d'une limitation de l'accès des mineurs à des manifestations pouvant heurter leur sensibilité en fonction de leur âge doit être posé de façon globale et ne pas seulement concerner la tauromachie. En effet, si ce principe devait être retenu, il devrait s'articuler avec les réglementations existantes qui limitent déjà l'accès aux mineurs à certains spectacles et à certains lieux (...) Par ailleurs, des mesures autres que législatives peuvent être envisagées pour protéger les enfants de ces spectacles violents
(extrait de la réponse de la ministre à la question du député Michel Larive)