a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 22 mars 2012 - Source associative

Dupont-Aignan : renforcer la protection des animaux de compagnie

Agir !

Félicitez-le

Réponses du candidat à l'élection présidentielle Dupont-Aignan à la Fondation Brigitte Bardot :

- L’interdiction d’exposer des animaux en animalerie (exemple de la Belgique),
Oui, parce que ces expositions arrachent le plus souvent prématurément des jeunes à leur fratrie et se passent dans des conditions d'hygiène et de confort insuffisantes.

- n’autoriser que les élevages LOF, non multi-races, en imposant un quota de reproduction limité à une portée/an par femelle reproductrice,
Oui, afin de lutter contre les élevages sauvages et les trafics au noir qui permettent tous les abus. Il y a beaucoup trop d’animaux abandonnés, c’est pourquoi ma conviction est qu’il faut privilégier l’adoption sur l’acquisition. A Yerres, tous les ans, nous organisons une grande journée de l’adoption.

- l’interdiction d’importer, pour la vente, des animaux de compagnie,
Oui, dans la mesure où les populations françaises seraient insuffisantes pour répondre à la demande intérieure et où les conditions sanitaires des animaux importés ne répondraient pas à des exigences au moins égales aux nôtres.

- l’interdiction de commercialiser des animaux exotiques (NAC),
Oui, car ces animaux ne peuvent qu’être malheureux dans des environnements trop éloignés de leur milieu d’origine.

- l’interdiction de la vente d’animaux par petites annonces,
Oui, dans la mesure où cette vente par petites annonces constituerait un commerce illicite, en particulier s'agissant d'animaux dont les qualités ne seraient pas formellement établies. Concernant les achats opérés par des centres commerciaux et des commerces non spécifiquement consacrés aux animaux, je serais favorable, en parallèle, à des contrôles sanitaires plus réguliers et plus fermes destinés à s'assurer du bon traitement des animaux.

- la mise en place d’une campagne nationale de stérilisation des animaux de compagnie.
Oui, pour éviter les innombrables abandons et les euthanasies qui en résultent trop souvent dans les fourrières. A Yerres, mon équipe municipale et moi avons tenu à ce que soit organisée tous les ans une campagne de stérilisation en partenariat avec une association féline.