ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 7 janvier 2022 - Dans les médias → Municipale

La ville de Nancy défavorable aux «dérives des salons animaliers»

Positif mais manque de clarté quant aux mesures envisagées par la ville pour limiter au maximum la tenue de ces salons

Opposition aux dérives des salons animaliers : le dialogue en attendant une nouvelle loi

Contrairement aux animaleries, les salons animaliers ont échappé à la loi qui vise à lutter contre l’achat compulsif. La mairie de Nancy prend position contre ce phénomène et les abandons qui en découlent. Même si, pour l’instant, ses possibilités d’action semblent limitées.

Par Marion HENRIET - 07 janv. 2022

[...]

Des rendez-vous quasi annuels auxquels la mairie de Nancy aimerait bien couper court. « On défend ce qu’il y a dans la loi du 16 février 2015, pour que les animaux soient considérés comme des êtres sensibles », affirme Dahman Richter. Le conseiller délégué aux droits et au bien-être animal rappelle la convention signée en novembre dernier avec l’association 30 millions d’amis pour trouver des refuges aux derniers animaux exotiques du parc de la Pépinière, ou encore les concertations avec le cirque Arlette Gruss pour en finir avec l’exploitation des animaux sauvages.

« Le problème [des salons du chiot, NDLR], c’est l’achat impulsif, parce que derrière il y a des abandons, et des associations et des collectivités qui payent », ajoute Dahman Richter.

Pas si simple, cependant, d’y mettre un terme. « L’hippodrome de Nancy n’est pas une installation de la métropole, on ne pouvait rien dire là-dessus », explique le conseiller. « Avec les salons du chiot, on ne peut que dialoguer et militer pour que la loi s’en empare [comme elle l’a fait avec les animaleries en y interdisant la vente d’animaux pour 2024 NDLR]. » Et le conseiller d’assurer que si un salon du chiot demandait à se tenir dans une structure de la métropole, il s’assurerait « que le bien-être des animaux est respecté au mieux ».