Animaux liminaires

Le maire de Cannes regrette l'abattage d'un sanglier sur sa commune, mais ne semble avoir pris aucune mesure pour l'éviter

Interpellez-le
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Parti politique (1)

Dans les médias

Dits nuisibles Municipale

Tout est parti d'un tweet de David Lisnard. Dans une photo publiée sur Twitter (depuis effacée), le maire de Cannes annonçait la présence d'un sanglier sur une plage du boulevard du Midi.

L'image et cette présence, plutôt insolite voire bucolique, a pris une autre tournure dans la soirée. L'animal a été abattu par un lieutenant de louveterie sur la plage, déclenchant la colère d'associations de protection animale.

(Extrait de l'article de Nice-Matin)

"Je suis sans voix": la présidente de One Voice réagit après la mort du sanglier abattu à Cannes

Muriel Arnal, présidente et fondatrice de One Voice s’est exprimée dans Nice-Matin sur l’affaire du sanglier abattu sur une plage de Cannes, ce mardi en fin de journée.

Ce mardi, le sanglier qui se promenait sur une plage du boulevard du Midi, à Cannes, suscitait l’émotion sur les réseaux sociaux. C’était avant d’apprendre que l’animal avait été euthanasié par les services de l’État et le lieutenant de louveterie un peu plus tard le même jour.

[...]

De son côté David Lisnard, le maire de Cannes, a réaffirmé qu’il a appris la situation "a postériori" et qu’il trouve "à titre personnel, regrettable ce mode opératoire."

L’élu a fait savoir qu’il comptait demander aux services de l’État s’il n’y avait pas d’autres solutions.

(Extrait de l'article de So. G. pour Var Matin)

Lire la suite

Tweet

Attentes citoyennes

Sondage
Dits nuisibles
Sondage sur le thème Chasse & pêche
72%

des Français
estiment que l’État devrait favoriser et soutenir les efforts de coexistence entre les espèces sauvages et les activités humaines en minimisant le recours aux procédés létaux

Parcourir les sondages
Sondage
Dits nuisibles
Sondage sur le thème Chasse & pêche
65%

des Français
désapprouvent le classement autorisant la « destruction » des animaux dits « nuisibles » (ESOD)

Parcourir les sondages