Animaux liminaires

La ville de Villeneuve-sur-Lot installe des pigeonniers contraceptifs

Félicitez-le
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Parti politique (1)

Autre réalisation

Pigeonniers contraceptifs Municipale

Une réunion a eu lieu jeudi dernier en mairie pour envisager ce déploiement dans le parc de l'ancien hôpital Saint-Cyr, dans le parc François-Mitterrand et du côté d'Eysses. Chaque pigeonnier, en bois, coûte environ 4 500 € à fabriquer et permet d'accueillir entre 100 et 150 individus, sur une population urbaine estimée à environ 4 000 pigeons. Le principe est le suivant : deux piégeurs effectuent un appâtage quotidien pour habituer les pigeons à venir dans le pigeonnier, se l'approprier et y nicher. Les deux piégeurs passeront ensuite régulièrement pour secouer les œufs pondus afin de les stériliser.

Une méthode de plus en plus utilisée, en complément d'autres, pour réguler les colonies de pigeons sur un endroit donné, sans les éradiquer.
(extrait de l'article de Jérôme Schrepf, La Dépêche)

Lire la suite

Sources

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

78%

des Parisiens
souhaitent que les habitants des villes puissent cohabiter avec les oiseaux, les poissons, les écureuils, les chats...

Parcourir les sondages
85%

des Parisiens
considèrent que les dispositifs dits «éthiques» comme les pigeonniers respectent le bien-être animal

Parcourir les sondages