a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 13 juin 2016 - Dans la presse → Municipale

La Commune de Vandœuvre-Lès-Nancy crée en partenariat avec L'ASPAS un refuge afin de protéger les animaux sauvages.

Agir !

Félicitez-le

Sur le site de L'Est Républicain :

Extrait de l'article :

Samedi, en fin de matinée, Stéphane Hablot, maire, a inauguré le « Refuge nature ASPAS du bois de la Champelle ». La cérémonie s’est déroulée à l’une des entrées du refuge (en bordure de la route menant vers Chavigny - face au « Clair-Chêne ») en présence des conseillères municipales, Marie-Pierre Chappé (cadre de Vie), Dany Ackermann (environnement et patrimoine), de Marcel Gauzelin, président de l’association « Flore 54 » (marraine du refuge), et de Julien Frizon, représentant l’association ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) et de nombreux défenseurs de la nature.
Julien Frizon, délégué ASPAS explique : « Un propriétaire ou locataire, disposant du droit de chasse, non chasseur, qui souhaite faire reconnaître son droit de non-chasse et vivre en toute tranquillité, en harmonie avec la nature, peut faire appel à l’ASPAS pour la mise en refuge de terrains qui deviendront des havres de paix pour la faune, la flore et les milieux naturels ». Situés en périphérie de la Ville, les 60 hectares du bois de la Champelle offrent à tous un espace riche de sa faune et de sa flore sauvage.
« Ici, tous les hôtes de la forêt pourront désormais vivre paisiblement dans leur habitat naturel », observe Marie-Pierre Chappé. « Tout comme les promeneurs, les animaux n’auront plus à craindre le chasseur. Nous avons également mis en place une gestion forestière avec des espaces de sénescence (vieillissement). Pour les promeneurs, deux parcours ont été aménagés. Chacun pourra, à son rythme, profiter du décor et des aires de détente (bancs et table de pique-nique) ».
A noter qu’aux entrées du bois de la Champelle, un panneau rappelle que la chasse est interdite.