a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 octobre 2012 - Communication officielle → Local

EELV Picardie adopte en congrès une motion demandant l'abolition de la chasse à courre

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Sur le site de EELV Picardie :

Chasse à courre : le Congrès d’EÉLV Picardie pour l’abolition .

Motion pour l’abolition de la chasse à courre adoptée par le Congrès régional d’EÉLV Picardie le 13 octobre 2012 à Brouchy (80):

Considérant que la chasse à courre :

- est interdite dans de nombreux pays, comme l’Allemagne, la Belgique ou encore l’Angleterre, et qu’elle reste pourtant légale en France dans 69 départements depuis sa restauration par Napoléon Ier, après avoir été abolie par les Révolutionnaires au titre de l’abolition des privilèges ;
- que contrairement aux autres pays européens, l’activité est en augmentation dans notre pays atteignant 450 équipages en 2012 (contre 218 en 1914) ;
- est une pratique particulièrement cruelle, qui consiste à traquer un animal sauvage, principalement des cervidés, à l’aide de chiens de chasse, pendant plusieurs heures jusqu’à épuisement de celui-ci ;
- que cette traque provoque des douleurs pour l’animal poursuivi : à preuve les examens biochimiques effectués sur des échantillons de muscle et de sang de cerfs victimes témoignent du grand stress et de terribles souffrances ;
- nuit à l’ensemble de la faune par son caractère très bruyant et porte atteinte aux populations de cervidés car la recherche du plus beau trophée – les bois des animaux – conduit à chasser les meilleurs reproducteurs ;
- ne répond à aucune nécessité écologique et est, de plus, condamnée par une grande partie de la population (75 % pour l’interdiction immédiate selon un sondage IPSOS de juillet 2010) et bien souvent par les chasseurs eux-mêmes ;
- est un loisir accessible seulement à un petit nombre de privilégiés (0.01% de la population) pouvant supporter un coût de 150.000 € par équipage et par an ;
- est source d’insécurité, de dérapages fréquents (risque de collisions avec les animaux pourchassés, mise à mort d’animaux sur l’espace public).
Le Congrès régional d’Europe Ecologie – les Verts Picardie réuni le 13 octobre 2012 à Brouchy (80) décide :

- de demander à nos parlementaires de présenter une proposition de loi – à l’exemple de celle déposée le 1er juin 2011 par Yves Cochet – visant à interdire la pratique de la chasse à courre, à cor et à cri, qui prévoyait une amende de 15 000€ et 1 an d’emprisonnement ainsi qu’un plan de réhabilitation concertée des chiens, visant à éviter les abandons ou l’euthanasie.
- de soutenir toutes les manifestations pacifiques et non violentes qui visent à sensibiliser la population contre cette pratique archaïque et cruelle.

Rapporteurs de la motion :
Martial Mouqueron (Grand Amiénois – Somme centre)
Elena Lacroix-Jaeggy (Bassin creillois – Sud Oise)