a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 12 avril 2022 - Question parlementaire → Européenne

L'Eurodéputée Annika Bruna demande à la Commission d'interdire le commerce et la détention de singes comme animaux de compagnie

Question avec demande de réponse écrite E-001443/2022 à la Commission des Eurodéputés Annika Bruna (ID), Jiří Pospíšil (PPE)

Afin de lutter contre le commerce illégal de singes, certains pays ont interdit l’élevage et la vente de ces animaux.
En revanche, certaines législations des États membres permettent la détention de singes, à condition de justifier de leur provenance et d’obtenir une autorisation administrative.
Cette dernière solution a pour défaut de permettre un commerce légal qui peut masquer le marché noir, et surtout de légitimer la captivité de singes, en dépit de leurs besoins fondamentaux.
En effet, les singes sont des animaux sauvages qui doivent vivre dans leur milieu naturel pour développer leurs capacités physiques et cognitives et bénéficier d’interactions sociales enrichissantes avec leurs congénères. La captivité les prive également d’une alimentation équilibrée et fragilise leur système immunitaire.

1. La Commission, dans le cadre de la révision de la législation relative au bien-être animal, proposera-t-elle aux États membres d’adopter une liste restreinte et limitative des espèces sauvages autorisées comme animaux de compagnie?
2. Le cas échéant, les singes, en raison de leurs caractéristiques singulières, seront-ils exclus de cette liste des animaux autorisés?