Photo de Annika Bruna

Annika Bruna penche pour les animaux

14.8/20
Eurodéputée
Classement : 22ème/79 eurodéputés
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Annika Bruna ?

Prises de position de Annika Bruna classées par thème :

Dernières prises de position de Annika Bruna (50 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 septembre 2021 - Manifeste → Européenne

25 eurodéputés ont signé la pétition #EUforAnimals pour que le «bien-être animal» figure dans l’intitulé de poste d'un commissaire européen

L214 et une trentaine d'associations européennes ont demandé aux eurodéputés de s'engager pour que le bien-être animal figure dans l'intitulé de poste d'un commissaire européen.

site de la pétition

Nous, citoyens européens, accordons de l’importance aux animaux et à leur bien-être. Plusieurs études (dont certaines ont été commandées par la Commission européenne) prouvent que les Européens attendent de la législation européenne qu’elle offre une meilleure protection aux animaux.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 juin 2021 - Vote → Européenne

18 eurodéputés ont voté pour l'amendement15 visant à interdire le gavage des oies et des canards pour la production de foie gras (adopté)

Amendement 15
Anja Hazekamp
au nom du groupe The Left
Francisco Guerreiro
au nom du groupe Verts/ALE
Proposition de résolution B9-0296/2021
Commission de l’agriculture et du développement rural
Initiative citoyenne «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage)

Proposition de résolution

Paragraphe 18 ter (nouveau)
Proposition de résolution
Amendement 18 ter.
invite la Commission à présenter des propositions visant à interdire le gavage cruel et inutile des canards et des oies pour la production de foie gras

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 juin 2021 - Vote → Européenne

45 eurodéputés ont voté pour la résolution sur l'initiative citoyenne européenne «Pour une nouvelle ère sans cage» (résolution adoptée)

Résolution du Parlement européen du 10 juin 2021 sur l’initiative citoyenne «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage) (2021/2633(RSP))
Le Parlement européen,

– vu l’initiative citoyenne européenne (ICE) «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage) (ECI(2018)000004), qui a reçu 1,4 million de signatures validées provenant de tous les États membres de l’EU-28 de l’époque et qui est la première ICE valide pour les animaux d’élevage,

– vu l’audition publique sur l’ICE «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage), qui s’est tenue 15 avril 2021,

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 juin 2021 - Vote → Européenne

21 eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 16 visant à empêcher l’importation de produits ne respectant pas les normes de l’Union en matière de bien-être animal (rejeté)

Ils laissent faire sans réagir

Amendement 16
Anja Hazekamp
au nom du groupe The Left
Francisco Guerreiro
au nom du groupe Verts/ALE
Proposition de résolution B9-0296/2021
Commission de l’agriculture et du développement rural
Initiative citoyenne «End the Cage Age» (Pour une nouvelle ère sans cage)
Proposition de résolution
Paragraphe 20
Proposition de résolution Amendement
20. demande à la Commission et aux
États membres de veiller à ce que des
contrôles efficaces, y compris douaniers,
soient réalisés sur tous les produits
agroalimentaires importés dans l’Union,
afin de garantir la réciprocité des
exigences de qualité et de sécurité et des

normes de l’Union en matière de bien-être
animal et de renforcer la compétitivité de

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 26 mai 2021 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputés demandent à la Commission d'intervenir auprès de l’ECHA pour qu’elle agisse en faveur des méthodes non animales

Question avec demande de réponse écrite E-002780/2021 à la Commission des Eurodéputés :
Annika Bruna (ID), Joachim Kuhs (ID), Aurélia Beigneux (ID), Athanasios Konstantinou (NI)

L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) est chargée d’évaluer la dangerosité des produits chimiques, grâce aux données qui lui sont fournies par les entreprises référencées dans le cadre du règlement concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH).

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 11 mai 2021 - Question parlementaire → Européenne

2 eurodéputées alertent la Commission sur le non respect de la directive 2010/63/UE

Question avec demande de réponse écrite E-002517/2021à la Commission des Eurodéputés :
Sylwia Spurek (Verts/ALE), Caroline Roose (Verts/ALE), Eleonora Evi (Verts/ALE), Martin Buschmann (NI), Kira Marie Peter-Hansen (Verts/ALE), Sirpa Pietikäinen (PPE), Martin Häusling (Verts/ALE), Jordi Solé (Verts/ALE), Ernest Urtasun (Verts/ALE), Grace O'Sullivan (Verts/ALE), Diana Riba i Giner (Verts/ALE)
Objet: Maltraitance animale et violation de la directive 2010/63/UE par le laboratoire Vivotecnia (Espagne)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 6 mai 2021 - Question parlementaire → Européenne

3 eurodéputés demandent à la Commission d'établir une liste restreinte et limitative des espèces sauvages autorisées à la vente comme animaux de compagnie

Question avec demande de réponse écrite E-002442/2021 à la Commission des eurodéputes :
Annika Bruna (ID), Aurélia Beigneux (ID), Elżbieta Kruk (ECR), André Rougé (ID), Rosanna Conte (ID)

Les nouveaux animaux de compagnie (NAC), majoritairement des reptiles, des oiseaux exotiques, des rongeurs, mais aussi d’autres espèces, sont capturés dans leur habitat naturel, au mépris de la biodiversité: c’est le cas par exemple du gecko de Sakalava (Madagascar), du python vert juvénile (Indonésie) ou encore du perroquet gris (Gabon).
Ces NAC font l’objet d’une double maltraitance:

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 avril 2021 - Question parlementaire → Européenne

4 eurodéputés demandent à la Commission de stopper les importations de viande chevaline en provenance d'Argentine, d'Uruguay, du Canada et d'Australie

Question avec demande de réponse écrite E-002263/2021 à la Commission des Eurodéputés ;
Annika Bruna (ID), André Rougé (ID), Aurélia Beigneux (ID), Elżbieta Kruk (ECR)

Alors que 9,4 % de la population française mange du cheval, 80 % de la viande chevaline vendue en France est importée, soit 9 000 tonnes en 2019.
Les consommateurs français, faute d’étiquetage décent pour les informer, mangent donc principalement des chevaux importés, notamment d’Amérique, voire d’Australie. Une grande partie des importations proviennent de quatre pays: Argentine, Uruguay, Canada et Australie.

Agir !

Félicitez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 14 avril 2021 - Question parlementaire → Européenne

Annika Bruna demande à la Commission d'inciter les entreprises de vente en ligne à interdire la vente d’animaux sauvages

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de l'eurodéputée Annika Bruna (ID) :

Le commerce illégal d’animaux sauvages, vendus généralement comme animaux de compagnie, favorise l’appauvrissement de la biodiversité dans le monde en aggravant la menace d’extinction pesant sur plusieurs milliers d’espèces.
Les consommateurs européens alimentent malheureusement ce trafic, notamment par des achats en ligne, en ignorant le plus souvent:
le caractère illégal de ce commerce;
son incidence sur la biodiversité;
les conditions de capture et de transport de ces animaux, qui entraînent souvent leur mort;
les risques de zoonoses, c’est-à-dire de transmission de maladies des animaux sauvages vers les humains, dont la COVID-19 est la dernière illustration.