a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 16 juin 2019 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le ministre de l'agriculture déclare «ne pas connaître un seul chasseur qui ne soit pas un défenseur du bien-être animal»

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

À Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), 80 000 visiteurs et de nombreux chasseurs se sont donné rendez-vous. Cette année, le Salon de la chasse de la ville accueille aussi trois membres du gouvernement, et pour la première fois, un ministre de l'Agriculture a fait le déplacement. À un an des élections municipales, rien n'est laissé au hasard. D'abord, le prix du permis national de chasse a été réduit de moitié, il passe de 400 à 200 €. Puis, Didier Guillaume a prononcé un discours bienveillant: "Je ne connais pas un seul chasseur qui n'aime pas les animaux, je ne connais pas un seul chasseur qui ne soit pas un défenseur du bien-être animal".
(extrait de l'article de France Info)

Source :