Chasse

La ministre Ségolène Royal ne sanctionnera pas le braconnage des oies sauvages avant le 9 février

Prise de position

Les chasseurs d'oies ne seront pas verbalisés avant le 9 février, malgré la fermeture de la chasse le 31 janvier, selon des instructions de Ségolène Royal dénoncées aujourd'hui par des ONG, qui l'accusent de complicité de "braconnage".
extrait de l'article du Figaro

Lire la suite

Partager cette prise de position