Chasse & pêche

Montpellier met fin à la chasse sur ses territoires municipaux

Félicitez-les
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalités politiques (2)

Photo Eddine Ariztegui
Eddine Ariztegui Élu municipal, délégué à la condition animale (34) Parti animaliste

Parti politique (1)

Subvention

Municipale

Extrait d'article de l'association ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) :

La nouvelle municipalité de Montpellier, conduite par Michaël Delafosse, a pris la décision en décembre 2020 de résilier les conventions de mise à disposition de terrains publics pour les associations de chasse.

A l’origine de l’initiative, l’élu Eddine Ariztegui, délégué au bien-être animal et membre du Parti animaliste, dont l’équipe a sollicité l’assistance du service juridique de l’ASPAS au cours des derniers mois.

Cette décision, une première pour une grande ville en France, a notamment été justifiée par le sentiment d’insécurité des habitants de Montpellier, mais aussi par le caractère inutile et cruel de la chasse, de surcroît en zone urbaine, sachant que de leur propre aveu les chasseurs nourrissent et abreuvent une partie du « gibier » qu’ils prennent ensuite plaisir à abattre (lapins, faisans, pigeons…).

Tweet d'Eddine Ariztegi, élu délégué à la condition animale à Montpellier :

Tweet de Coralie Mantion, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole :

Lire la suite

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

Sondage
Chasse & pêche
Sondage sur le thème Chasse & pêche
52%

des Français
estiment que le « bien-être » des animaux sauvages n'est pas assuré aujourd'hui en France

Parcourir les sondages
79%

des Français
sont favorables à l’interdiction de la chasse à courre

Parcourir les sondages