a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 octobre 2013 - Dans la presse → Européenne

Pour Véronique Mathieu on doit reconnaitre le rôle des chasseurs dans la protection de la nature.

Agir !

Interpellez-la

Sur le site du Figaro article sur une manifestation de chasseurs a Dijon afin de retrouver "la gestion du grand gibier " qui leur a été "retirée" selon eux par l'administration .Ils dénoncent
dénoncent notamment un préfectoral, pris "il y a un an", interdisant l'agrainage — pratique qui consiste à nourrir les animaux sauvages — sur les 4/5e du département, qui a, selon eux, des conséquences financières "insupportables".
L'Eurodéputée UMP Véronique Mathieu Présidente du groupe Chasse au parlement européen soutenait les revendications des chasseurs en étant présent à la manifestation car pour elle les chasseurs jouent un role dans la protection de la nature et cette fonction de protecteurs de la biodiversité n'est pas reconnus par l'administration.

Extraits de l'article :

manifestation de chasseurs
Mis à jour le 18/10/2013 à 19:12

"2000 chasseurs selon les organisateurs, 1200 selon la police, ont manifesté aujourd'hui à Dijon pour "retrouver la gestion du grand gibier", qui leur a été "retirée", selon eux, par l'administration.L'objectif premier de cette manifestation est de retrouver la gestion du grand gibier qu'on nous a retirée", a déclaré le président de la fédération départementale des chasseurs de Côte-d'Or, Pascal Secula.
Les chasseurs dénoncent notamment un arrêté préfectoral, pris "il y a un an", interdisant l'agrainage — pratique qui consiste à nourrir les animaux sauvages — sur les 4/5e du département, qui a, selon eux, des conséquences financières "insupportables". "Les chasseurs ont la responsabilité de la gestion cynégétique, en échange, ils assument les conséquences financières des dégâts de gibier", a-t-il ajouté. "Si on nous retire la responsabilité de la gestion, qu'on nous retire la responsabilité financière". Selon Pascal Secula, le montant des indemnisations attribuées aux agriculteurs pour les dégâts de gibier ont "doublé", passant de "3 millions d'euros à 7,2 millions d'euros en un an".
Présente en tête de cortège, l'eurodéputée UMP Véronique Mathieu, présidente du groupe chasse au Parlement européen, a dit "ne pas comprendre que l'administration ne reconnaisse pas le rôle des chasseurs dans la protection de la nature"."

Source :